Spécial Coronavirus
cliquez ici

Article : Alimentation

Utile, le Nutri-score

Nutri-score

10.6.2020, Barbara Pfenniger

Les résultats de deux nouvelles études viennent de démontrer que ce système d’étiquetage aiderait effectivement le client suisse à choisir des denrées saines.



Trouver l’étiquetage qui permette de faire ses courses en toute connaissance de cause et en privilégiant des choix sains n’est pas une mince affaire. Cela donne lieu à de très nombreuses recherches. Deux groupes de scientifiques viennent d’ailleurs d’analyser l’utilité de différents systèmes d’étiquetage spécifiquement pour les consommateurs suisses. Ils compètent ainsi de nombreuses études effectuées dans d’autres pays et parviennent, eux aussi, à la conclusion que le Nutri-score est l’outil le plus efficace. Sa signalétique – de A à E en un dégradé de trois couleurs du vert au rouge – incite en effet à privilégier une alimentation plus équilibrée.

La première étude visait à tester l’efficacité de plusieurs systèmes d’étiquetage sur un échantillon de 1 088 consommateurs. Les personnes ont été invitées à sélectionner et classer des produits en fonction de leur qualité nutritionnelle. Les tâches ont été effectuées dans des situations sans étiquette, puis avec différents systèmes visuels présents sur l’emballage. Les participants ont également été interrogés sur leur perception de l’étiquette à laquelle ils ont été exposés. Le Nutri-score est la signalétique qui les a le mieux aidé à effectuer le choix le plus sain, notamment les personnes appartenant au groupe dont le revenu est le plus modeste.

L’autre étude qui s’est concentrée sur un assortiment de snacks salés. Les 1313 participants avaient à choisir l’option la plus saine parmi une centaine de comparaisons possibles représentatives de différents systèmes d’étiquetage. Le Nutri-score a à nouveau permis d’identifier avec la plus grande précision l’en-cas le plus sain entre deux options possibles. L’étude a également montré que ce système devrait figurer sur un maximum de produits pour déployer toute son efficacité.

Les conclusions de ces travaux rejoignent celles auxquelles la FRC était parvenue avec ses collègues alémaniques et tessinois du SKS et de l’ACSI dans son propre sondage auprès des consommateurs. Pour rappel, 84% des sondés entendaient disposer d’un étiquetage nutritionnel leur facilitant la vie sur les emballages pour comparer les produits transformés et 48% avait préféré le Nutri-score. La FRC demande donc à tous les fabricants helvétiques d’appliquer le Nutri-score sur leurs produits, y compris sur les marques de distributeurs

 

Aller plus loin: retour à notre dossier et la page de l’OSAV consacrée au Nutri-score

 

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre