S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Céréales sucrées

Trop, c’est trop

Observatoire du sucre

27.10.2015, Laurence Julliard / Shutterstock / Gyorgy Barna

Des petits-déjeuners pour enfants jusqu’à un tiers plus chargés que ceux destinés aux adultes: c’est inadmissible !



Se lever du bon pied et démarrer la journée avec un bon petit-déjeuner équilibré. Ces pétales soufflés et sucrés qui n’exigent pas le moindre effort nous intéressent toujours autant. Ou plutôt l’évolution de leur composition.

Le mois dernier dans FRC Mieux choisir N°82, il était question des céréales pour adultes, dont certaines avaient un peu amélioré leur qualité en allégeant la teneur en sucres cachés. L’occasion de sonder l’assortiment pour enfants. Notre précédent comparatif datait de juin 2013 et concernait 34 références. A l’époque, seuls quatre produits obtenaient une appréciation satisfaisante, avec des valeurs entre 8 et 13 grammes de sucre aux 100 grammes. Les céréales le plus dans le rouge grimpaient à 45 g.

Aujourd’hui, où en est-on? Notre assortiment s’est légèrement étoffé (38 produits), mais les recettes n’ont connu que de piètres améliorations. Seules six céréales, dont quatre de la marque Kellog’s, présentent des valeurs en sucre jugées satisfaisantes. Le produit le plus chargé – les Sweet Pops de Coop – est composé pour moitié de sucre. Le constat irrite profondément. «Ces petits-déjeuners qu’on vante comme étant plus sains, en ajoutant des vitamines de synthèse, cachent deux fois la dose de sucre contenu dans des biscuits, c’est un comble!» s’indigne Barbara Pfenniger, responsable Alimentation à la FRC.

L’enjeu est de taille. Selon une étude genevoise toute récente, 14,4% des 5-6 ans sont déjà en surpoids ou obèses. La proportion passe à 17,3% pour les 10-11 ans et à 18,6% à 14 ans. Les céréales ne sont évidemment pas le seul facteur en cause, mais ces bombes caloriques fort appréciées des jeunes palais y contribuent. «Comment les fabricants peuvent-ils justifier que les produits pour les jeunes soient jusqu’à deux fois plus sucrés que ceux pour adultes? se fâche Barbara Pfenniger. C’est inadmissible! Rappelons que plusieurs fabricants, dont Nestlé, Coop et Migros, s’étaient engagés à proposer des produits plus sains.» Or, de ce vaste rayon, seul un produit sort la tête haute: l’avoine soufflée bio de Naturaplan ne contient que des céréales, sans autre adjonction. Il ne lui manque qu’une chose: un emballage attrayant qui fasse de l’œil aux petits!

Misez sur un produit recommandable grâce à nos comparatifs, état septembre-octobre 2015:

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)