Article : Date limite de vente

La FRC demande une garantie de la fraîcheur

13.3.2015, Barbara Pfenniger / Shutterstock / fullempty

Garantie contre la tromperie, protection de la santé et information des consommateurs: ces buts peuvent être atteints sans date limite de vente. Une norme transparente aurait le même effet.



Depuis plus de 50 ans, la FRC se bat pour une information honnête et transparente des consommateurs. Cette information doit remplir deux rôles: garantir aux consommateurs qu’ils ne soient pas trompés sur la qualité d’un produit et leur permettre de choisir en connaissance de cause. L’information doit être comprise au premier coup d’œil.

Les buts du datage

Une information sur la fraîcheur des aliments fait partie de ces revendications, car la fraîcheur est un des principaux critères de choix des consommateurs (voir déjà FRC J’achète mieux n°4 de 1966). Ce renseignement sur la fraîcheur a, quant à lui, trois buts:

  • garantie contre la tromperie (que l’aliment acheté soit effectivement frais),
  • protection de la santé des consommateurs (produits sensibles),
  • information des consommateurs pour leur permettre de gérer leurs achats et leurs réserves.

Le double datage ne remplit pas suffisamment bien ces objectifs

Le double datage (avec date limite de vente et de consommation) remplit ces trois critères, mais sa compréhension n’est pas garantie. Car les deux dates se ressemblent visuellement et sont trop facilement confondues. Ce d’autant plus que plusieurs pratiques de datage existent sur le marché, y compris côte à côte sur le même rayon…

Clarifier l’information et maintenir la garantie

Dans le but de limiter le gaspillage alimentaire (un des combats prioritaires de la FRC et de ses partenaires de l’Alliance des organisations de consommateurs depuis plusieurs années), la FRC demande donc de clarifier et de simplifier l’étiquetage, tout en maintenant les exigences en matière d’information des consommateurs, de garantie sur la fraîcheur et de qualité des produits en vente.

Instaurer une norme pour fixer le dernier jour de vente

La suppression de la date limite de vente doit être accompagnée d’un autre système qui remplit le même rôle. La FRC demande donc que les distributeurs communiquent publiquement les normes qu’ils ont appliquées jusqu’à présent en matière de dates limites de vente et qu’ils en garantissent le respect vis-à-vis de leur clientèle malgré la suppression des dates de vente sur les emballages.

Pour en assurer la compréhension et le respect, ces règles doivent être les mêmes pour tous les distributeurs et, ce qui paraît le plus simple, être calculées et présentées sur le modèle d’un «compte à rebours» minimal à partir de la date de péremption.

Meilleure garantie de fraîcheur à tous les lieux de vente

Ainsi, les consommateurs disposeraient d’une information limpide sur les emballages, tout en maintenant les garanties actuelles. Accessoirement, ce système permettra de réduire les cas de vente de produits périmés, qui sont régulièrement signalés par les consommateurs à la Permanence FRC Conseil.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre