Article : Additifs

Ces substances qui modifient la viande

Tout sur la viande

1.9.2015, B. P. / Un additif ne peut être ajouté que dans un produit transformé. Il est interdit dans la viande fraîche. Shutterstock

Les viandes transformées en sont pleines. La FRC fait le point sur les additifs, ces ingrédients parfois controversés, parfois trompeurs.



En Suisse, les additifs ne sont autorisés que dans les viandes transformées: saucisses, charcuteries, viandes marinées ou viandes hachées sont mélangées à d’autres ingrédients. Il s’agit de relever les saveurs, de donner au produit une couleur ou une texture plus appétissante, voire de prolonger la durée de consommation. Pour les produits préemballés, l’étiquette renseigne sur leur nom – qu’il soit donné en toutes lettres ou qu’il se reconnaisse par un code (les fameux E suivis d’un chiffre) – et leur fonction (exhausteur de goût, conservateur, colorant, émulsifiant, etc.)

Les additifs controversés

Dans cette catégorie, les plus controversés sont les nitrites et les nitrates (E 249 à 252). Ces conservateurs sont indispensables pour prévenir le botulisme, une intoxication alimentaire qui peut être fatale, mais ils peuvent également favoriser des réactions allergiques et se transformer en nitrosamines cancérigènes. Pour cette raison, la concentration autorisée a été abaissée ces dernières années. Dans des produits biologiques, elle doit être encore plus faible .

Les additifs qui peuvent être trompeurs

Certains additifs sont inutiles. Ils peuvent tromper le consommateur sur la qualité des aliments. C’est le cas des phosphates, utilisés pour faire gonfler les chairs d’un produit. D’autres, comme les exhausteurs de goût, les colorants et les arômes servent à camoufler des ingrédients de moindre valeur… vendus au prix fort.

Les E plus fréquents et leurs fonctions

Numéro EFonctionEffet
E 249 – E 252 (nitrites et nitrates)ConservateursPrévenir le botulisme. Rendre les charcuteries et les saucisses plus rouges
E 200 – 203 (sorbates)E 210 – 219 (benzoates)ConservateursProlonger la durée de conservation des pâtés. Traiter la surface des produits séchés
E 300 – 302 (ascorbates),
E 319, E 331E 392 (extraits de romarin)
AntioxydantsEmpêcher le rancissement des matières grasses et le changement de couleur
E 338 – 343, E 450 – 452 (phosphates et polyphosphates)StabilisantsAméliorer la rétention d’eau dans les protéines
E 620 – 625 (glutamates)E 626 – 635Exhausteurs de goûtAméliorer la saveur des viandes transformées
E 100 à E 162ColorantsColorer des saucisses et des pâtés et des boyaux de saucisses
Arômes et arômes de fuméeDonner un certain goût ou une odeur

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)