banner
banner

Article : Tromperies alimentaires

Zoom sur l'Ovomaltine

Mieux décrypter les emballages

17.2.2015, B. P. / Photo: Jean-Luc Barmaverain

Le sucre, c’est d’la dynamite! La neige, les copains et une boisson, chocolatée ou maltée, pour se réchauffer. Ça, c’était avant, quand l’Ovomaltine était surtout la boisson de nos camps de ski. Aujourd’hui, elle s’invite aussi dans le créneau des aliments santé.



Une lectrice nous a fait parvenir un nouvel emballage de sachets portions. La boîte met en évidence  les vitamines et les minéraux – de synthèse – qu’elle contient  et, désormais, précise la mention  «sans sucres ajoutés», car Ovomaltine contient  «naturellement» du sucre dans le malt et le lait.

A regarder de près   la composition et les valeurs nutritionnelles du produit, on réalise que la poudre contient plus de 40% de sucre. Ce n’est pas rien tout de même: une tasse cache en effet l’équivalent de quatre morceaux. Certes, il ne s’agit pas de sucre ajouté tel quel, mais les deux principaux composants – l’extrait de malt et le lait condensé –, hautement transformés, en sont particulièrement riches.

Ce jeu sur les termes n’est pas pour plaire à la FRC, quand bien même Ovomaltine reste une boisson moins sucrée que ses concurrentes (5 morceaux de sucre) et ne recourt pas aux édulcorants artificiels, déconseillés pour les enfants.

Retour au dossier sur les tromperies alimentaires.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)