S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Swissness

Un peu plus de clarté pour les consommateurs

Utilisation de la croix suisse

25.4.2018, Barbara Pfenniger

L’appellation «suisse» ne pourra plus être utilisée sur une glace aux framboises quand ces dernières viennent d’Espagne. En effet, lorsqu’un ingrédient donne son nom à une denrée et qu’il peut être produit en Suisse, il ne sera plus possible d’obtenir une exception à la loi Swissness.



Le principe de base de la législation Swissness permet de signaler par une croix suisse toute denrée alimentaire élaborée en Suisse dont 80% des matières premières sont d’origine helvétique. Cette règle est malheureusement affaiblie par de nombreuses exceptions peu compréhensibles pour les consommateurs. La première raison invoquée lors de ces demandes est l’absence de l’ingrédient souhaité en quantité suffisante dans le pays. Egalement, le fait que ce dernier existe mais que ses caractéristiques ne correspondent pas exactement aux besoins du processus de fabrication. Ces exceptions sont accordées par les autorités, en tenant compte des recommandations des branches de production et d’un groupe d’experts dont la FRC fait partie.

Suite aux travaux de ce groupe d’experts, le guide pour obtenir ces exceptions a été mis à jour.

A partir de 2018, les justifications à fournir par le fabricant doivent être plus détaillées, que ce soit au niveau des quantités globales mises sur le marché ou de l’emballage individuel pour le consommateur final. De quoi aussi rendre les analyses du groupe d’experts plus pertinentes.

Autre bonne nouvelle: il ne sera plus possible d’obtenir une exception pour un ingrédient qui donne le nom au produit, comme par exemple la purée de framboise dans la glace à la framboise. Le risque de tromperie des consommateurs est ainsi diminué.

Si la récolte est exceptionnellement mauvaise comme pour les pommes en 2017, les fabricants peuvent utiliser des fruits importés dans leur compote pendant un temps limité. Aux yeux de la FRC, ils devraient toutefois indiquer ce changement sur l’étiquette, même de manière transitoire. Zweifel l’avait fait de manière exemplaire sur les paquets de chips après une mauvaise récolte de pommes de terre suisses: un autocollant renseignait les consommateurs.

Malgré tous les efforts produits, le problème de base subsiste: il est impossible pour un consommateur lambda de savoir quel ingrédient est finalement suisse et lequel est importé. Seule une indication systématique de la provenance de l’ingrédient principal peut soulever ce voile.

 

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)