Article : Dossier: Alimentation et marketing des enfants

Les goûters, un marché florissant

Marketing et malbouffe chez les enfants

30.8.2011, Barbara Pfenniger

Biscuits et goûters sucrés ne répondent pas à un réel besoin nutritionnel. Les avis des spécialistes sur leur nécessité sont en effet nuancés.



“La collation est un complément pour autant qu’elle ne coupe pas l’appétit pour le repas suivant. Il est normal qu’un enfant arrive à table à midi en ayant faim! Un produit laitier, des fruits ou un farineux sont des aliments de choix pour 10 h et 16 h”, note Laurence Margot, diététicienne aux Ligues de la santé du canton de Vaud.

Des additifs onéreux

Notre enquête a montré un nombre impressionnant de goûters sucrés, allant des brioches au chocolat aux biscuits fourrés, en passant par les tranches de gâteau au lait. “Ces produits sont faciles à l’emploi, mous, attrayants, explique la diététicienne. Ils se stockent bien, mais, contrairement aux préparations maison, ils contiennent des additifs et sont aussi plus onéreux. Quant aux goûters classiques – pain et chocolat, biscuits, tranche de cake -, ils ont leur place dans une alimentation équilibrée, mais en alternance avec d’autres types de collations.”

Le calcium en question

Les fabricants de produits laitiers suivent cette tendance en proposant aux enfants des produits au fromage. Dans notre panier représentatif se trouvent par exemple des produits sucrés comme les petits-suisses Danonino ou les Petits Nesquik ainsi que des produits salés comme les Dippi, Pik&Croq’ ou Cric-Crac contenant des Grissini avec du “fromage” à tartiner. Tous ces produits nous viennent de France, seuls les Danonino arrivent d’Allemagne. Aucun ne contient du lait suisse, pas même le Petit Nesquik de la maison Nestlé. Ils sont généralement enrichis en calcium et le font savoir. Pourtant, le calcium d’une simple lamelle de 30 g de gruyère les dépasse de loin.

Des collations amusantes pour la récréation

La tartine à hublot pour petits lapins et jolis cœurs

collations amusantes La tartine à hublot pour petits lapins et jolis cœurs collations amusantes La tartine à hublot pour petits lapins et jolis cœurs
Tartiner une petite tranche de pain avec du fromage frais. Garnir de fines lamelles de carotte, coupées à l’éplucheur. A l’aide d’un emporte-pièce, découper un “hublot” dans une autre petite tranche de pain. Fermer le sandwich et admirer la vue. On peut reboucher le “hublot” pour le transport.

Variante

Lamelles de fromage ou tartinade de légumes ou de légumineuses (p.ex. houmous du Guide Bien manger à petit prix)

Accompagner de morceaux de légumes ou d’un fruit de saison et d’une bouteille d’eau.

La pomme magique pour jeunes fées et magiciens

La pomme magique pour jeunes fées et magiciens

Couper une pomme depuis la tige et s’arrêter à mi- hauteur.

La pomme magique pour jeunes fées et magiciens

Retourner la pomme et la couper depuis la fleur à angle droit de la première entaille, également à mi-hauteur.

La pomme magique pour jeunes fées et magiciens

Entailler deux fois la pomme horizontalement sur ¼ du diamètre de manière à faire le lien entre les deux premières coupes.

La pomme magique pour jeunes fées et magiciens

Décoller les deux moitiés et ôter les pépins.

La pomme magique pour jeunes fées et magiciens

Replacer les deux moitiés et emballer la pomme pour le transport…

…et abracadabra, à la récréation, la fée ou le magicien pourra découper comme par magie cette belle pomme entière, sans aucun couteau.

Soutien: Promotion Santé Suisse et CLASS (Conférence Latine des Affaires Sanitaires et Sociales)

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre