L’étiquetage des allergènes doit être conservé, même avec le principe du « Cassis de Dijon »

Cassis de Dijon

30.8.2007

300 000 personnes souffrant d’allergies alimentaires en Suisse sont tributaires de dispositions rigoureuses. Pourtant, le Conseil fédéral envisage de supprimer la mention sur la présence d’allergènes dans les denrées alimentaires, ainsi que l’interdiction de
colorants azoïques dangereux dans le lait et d’autres denrées alimentaires. Les associations de consommateurs acsi, FRC et SKS, les organisations pour la prévention des allergies SSAI et aha! somment le Conseil fédéral de maintenir ces deux dispositions. (Communiqué de presse entier)

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre