Article : Céréales sucrées

Messieurs les fabricants, pensez à la santé des enfants!

Observatoire du sucre

17.1.2016, Barbara Pfenniger / Les efforts pour alléger les céréales pour enfants en sucre sont encore trop légers - Shutterstock.com

Pourquoi les produits pour les enfants sont-ils tellement plus chargés en sucre que ceux pour les adultes? Les fabricants répondent, mais timidement.



Petit rappel du contexte: en comparant la teneur en sucres des céréales pour enfants et adultes, la FRC avait réalisé que la dose contenue dans celles destinées aux jeunes était largement plus chargée: la variation approchait les 60% en moyenne, mais la différence montait jusqu’à 130% de plus chez certains fabricants! Une raison évidente pour les interpeler et leur demander comment ils comptaient y remédier. Question d’image auprès du public, les fabricants ont donc répondu pour aller dans le sens de la FRC. Toutefois, au lieu d’améliorer les produits pour enfants les plus extrêmes, ils ont porté leurs efforts sur les produits «wellness» destinés aux adultes, plus vendeurs.

Premiers pas dans la bonne direction

Parmi les initiatives positives à relever, notons la suppression (prochaine) des produits les plus sucrés chez Coop et des améliorations dans toutes les recettes chez Nestlé.
D’autres réactions, plus timides, chez Kellogg’s, qui commercialise un nouveau produit moins sucré dans un emballage pour enfants (Frozen) et maintient un classique peu sucré (Rice Krispies). Crownfield (distribué par Lidl) propose, lui, un emballage sans mascotte pour ses céréales sucrées Pillows.

Recommandations FRC reprises en Europe

Ces premières tentatives devraient être étendues systématiquement à toutes les gammes. La FRC demande également que les entreprises mettent autant de soin à rendre les emballages des produits les moins sucrés aussi attractifs que les autres. Des études ont en effet montré que les enfants préfèrent les emballages garnis d’une mascotte… et qu’ils apprécient tout autant les petit-déjeuner sains. La combinaison de ces deux aspects s’impose donc. Le marketing aurait tout intérêt à se lancer dans cette niche!

Les efforts de la FRC ne s’arrêtent pas là, les discussions avec les fabricants continuent, tant en Suisse qu’au niveau européen. Les recommandations de la FRC ont été transmises aux responsables de la santé néerlandais. Car ce pays qui préside actuellement l’Union européenne a décidé de s’engager en faveur d’une amélioration de l’offre alimentaire. Affaire à suivre donc.

Classement des entreprises en fonction des teneurs en sucre

Graph - sucre

Plus d’infos: la comparaison détaillée par entreprise
Retour au dossier Observatoire du sucre

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre