Article : We're lovin' it

McDonald’s allège sa pub pour les enfants

Enfants: marketing et malbouffe

23.10.2012, Bikeworldtravel / Shutterstock.com

Epinglé en juillet par la FRC, le géant du fast-food signe le "Swiss Pledge", visant à limiter la pub pour des aliments gras et sucrés à la TV. Une victoire pour les organisations de consommateurs suisses, qui espèrent que Coop et Migros suivront...



McDonald’s signe le Swiss Pledge, l’engagement volontaire des fabricants alimentaires pour limiter leur communication commerciale envers les enfants. Le géant du fast-food réagit ainsi à une demande de l’Alliance des organisations des consommateurs ACSI, FRC et SKS qui avait révélé que les enfants voient toujours trop de publicités vantant des aliments gras et sucrés à la télévision. L’Alliance se félicite de la décision de McDonald’s et espère que d’autres entreprises suivent cet exemple.

Fast-food, friandises, snacks
Une enquête effectuée par l’Alliance sur les chaînes suisses avait montré que les spots des programmes pour enfants étaient tout sauf équilibrés. Les spécialistes accusent la télévision et les publicités de favoriser le surpoids des enfants. L’Alliance a donc interpelé des acteurs importants en leur demandant de signer le Swiss Pledge. Ainsi, les entreprises s’engagent à ne pas adresser leur marketing directement aux enfants, à moins que leur produit ne remplisse certains critères nutritionnels.

Avec 50% des publicités alimentaires durant les programmes pour la jeunesse, McDonald’s occupe une place prépondérante. Lors d’une rencontre organisée cet été, McDonald’s Suisse répondait vouloir limiter son engagement au cadre européen alors que l’Alliance lui avait demandé de donner un signal fort aux familles helvétiques en signant un engagement national. C’est chose faite. L’entreprise appliquera les règles du Swiss Pledge dès 2013.

Contre la malbouffe
Les organisations de consommateurs saluent le revirement de McDonald’s car seule la signature du Pledge suisse permet un contrôle des publicités au niveau helvétique. L’Alliance des organisations de consommateurs encourage d’autres entreprises comme Ferrero (Kinder Surprise etc.), Coop ou Migros à suivre la même voie.

Lire aussi l’article: « Malbouffe sur un plateau-télé »

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre