Article : Viande

Les saucisses passent au gril

Tout sur la viande

7.7.2015, Lionel Cretegny

Le hit du moment: les chipolatas et les merguez. Si la qualité des morceaux est correcte, le gras et le salé se taillent la part du lion.



Qui dit température élevée et grand air dit aussi grillades estivales. La question cruciale est: que se mettre sous la dent? Des saucisses, pardi! Mais les préparations à base de viande méritent-elles leur place sur nos braises?

Pour ce test, nous avons varié l’assortiment: des chipolatas de veau et de porc ainsi que des merguez. Première constatation: l’orthographe s’avère assez aléatoire sur les emballages. De «chippolatas» à «merguezes» en passant par «cipollata», en italien, le dictionnaire a tranché: c’est chipolata et merguez en bon français. Notons encore que «cipollata» trouve son origine dans «cipolla» et signifie «aux oignons». Or aucune saucisse portant ce nom n’en contient. Voilà qui commence bien…

Quant aux listes d’ingrédients, elles ont de quoi faire tourner la tête. Si les merguez contiennent toutes du bœuf et de l’agneau, leur composition est parfois surprenante. Par exemple, les saucisses de Manor et de Denner sont arrosées, en guise de colorant, de vin rouge…

Jusqu’à dix additifs ont été référencés dans les saucisses Alpina (Aldi): conservateurs et stabilisants sont accompagnés d’exhausteurs de goût, d’antioxydants, d’acidifiants et d’arômes. Miam! Ainsi aucune saucisse, même celle provenant d’une boucherie plus artisanale, ne fait exception. A croire qu’il est impossible de trouver dans les grandes surfaces une composition sans additifs!

E 450 et E 452

Autres ajouts alimentaires: les diphosphates et les triphosphates (E 450 et E 452), des sels utilisés dans les viandes pour retenir l’eau et gonfler les chairs. On le remarque notamment à la cuisson car elles produisent peu de jus. Nous relevons systématiquement leur présence dans les saucisses de veau de notre échantillon. Dans le cas des merguez et des chipolatas de porc, seules les merguez de Denner et de Globus en contiennent. Elles auraient pu s’en passer. Globalement, les résultats sont décevants, d’autant plus lorsque les saucisses sont issues d’une boucherie telle celle de Ledermann, à Bière (VD), qui joue la carte de «l’authentique produit artisanal».

En comparant les valeurs moyennes de la qualité des viandes des trois types de saucisses, on constate que la chipolata de veau s’en sort plutôt bien. Avec une chair constituée de veau, de lard et de lait à l’aspect mousseux, on pouvait s’attendre au pire. Elle tient pourtant tête à ses cousines merguez et chipolata de porc.

En comparant les valeurs moyennes de la qualité des viandes des trois types de saucisses, on constate que la chipolata de veau s’en sort plutôt bien. Avec une chair constituée de veau, de lard et de lait à l’aspect mousseux, on pouvait s’attendre au pire. Elle tient pourtant tête à ses cousines merguez et chipolata de porc.

Pour juger de la qualité des viandes, nous avons également scruté les pourcentages de graisses, de protéines et de collagène; ce dernier permettant de détecter la présence de bas morceaux comme des tendons, de la peau ou du cartilage. Les quantités relevées semblent normales pour la qualité des viandes utilisées mais restent, à notre goût, toujours un peu trop grasses.

Enfin, relevons que les deux premières marques de notre test se démarquent véritablement de leurs concurrentes avec des teneurs en graisses et en tissus conjonctifs nettement inférieures. Côté sel, les doses, toutes trop élevées, sont très similaires d’une saucisse à l’autre. Mis à part deux exceptions, toutes dépassent les valeurs recommandées, qui sont de 1,5 gramme de sel pour 100 grammes de produit. On ne le répète jamais assez: mollo, la dose!

Consultez notre test complet chipolata et merguez (contenu payant, réservé aux adhérents)

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)