Enquête : Matières grasses

Les pâtes industrielles, c’est pas de la tarte !

Observatoire des graisses

8.10.2013, Lionel Cretegny et Barbara Pfenniger / Photo: HLPhoto/shutterstock.com

Brisées ou feuilletées, les pâtes ont une composition comparable: de la farine, de l’eau et du sel, bien sûr, mais aussi trop souvent des graisses végétales ou animales ainsi que des additifs.



Pas de miracle! Pour réussir une pâte à gâteau, il faut une matière grasse. Pour prolonger l’Observatoire des graisses, notre campagne d’analyses inaugurée en juillet avec le test des margarines (FRC Mieux choisir N° 60), c’est au tour des pâtes brisées et feuilletées de passer par notre laboratoire. Au menu de nos analyses: les acides gras saturés et insaturés.

Mise à jour: La mention «huile végétale» cachait bien de l’huile de palme

Les acides gras saturés et trans, consommés en excès, sont néfastes pour la santé. Pour juger nos 20 pâtes à gâteau, nous avons donc pénalisé celles qui en contiennent, et bien noté les produits riches en acides gras insaturés (omega-6 et omega-3). Précisons que tant le beurre que l’huile de palme sont composés de beaucoup d’acides gras saturés. Aucune pâte n’obtient de très bonne note en la matière, et la majorité d’entre elles s’avèrent moyennes.

Les industriels ajoutent un certain nombre d’ingrédients qui ne figurent pas dans les livres de recettes. On trouve ainsi fréquemment des acidifiants (acides citrique et acétique), des conservateurs (sorbate de potassium E220), voire des colorants (beta carotène) et des exhausteurs de goût (extraits de levures riches en glutamate). Aucun d’entre eux ne figure dans la liste des additifs à proscrire. La majorité des produits analysés en contiennent entre 0 et 2; il s’agit principalement de conservateurs. Mais la pâte feuilletée Betty Bossi bat tous les records en en affichant tout de même cinq.

La palme de l’étiquetage

La précision de l’information donnée sur l’emballage se révèle de qualité variable. Les fabricants abusent souvent de l’appellation «graisses ou huiles végétales», formule qui cache l’utilisation d’huile de palme. Rappelons que cette graisse est décriée pour les problèmes écologiques que sa culture génère (FRC Mieux choisir N° 53). Nous avons attribué une bonne appréciation aux étiquettes détaillant  la nature des huiles végétales (par exemple, huile de palme, de tournesol, etc.), et une mauvaise lorsque ce n’est pas le cas. Parmi les 18 pâtes sans beurre testées, seules huit annoncent clairement la nature des graisses végétales employées, palme et colza principalement. Bonne nouvelle: le laboratoire a confirmé que les deux pâtes au beurre sont effectivement réalisées… avec du beurre.

Une chose est sûre: pour garder le contrôle sur les ingrédients, il faut mettre la main à la pâte! Même si confectionner une pâte feuilletée demeure une opération pour le moins délicate…

Voir les résultats du test des pâtes à gâteau et des pâtes feuilletées

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)