FRC Conseil : Mélange des genres

La Poste: facteur ou démarcheur?

8.11.2010

"Je vous envoie un fichet que le postier m'a abandonné lorsque je lui ai dit que je ne signerais rien concernant l'envoi qu'il m'avait remis. II s'agissait en fait d'une proposition de contrat avec Sunrise, alors que j'avais simplement accepté par téléphone qu'un représentant de Tele2 m'envoie de la documentation avec tarifs comparatifs. Je trouve que le procédé de La Poste est malhonnête. Un consommateur non averti aurait signé le papier et l'aurait rendu au facteur, ce qui aurait valu acceptation du contrat proposé."



Selon Nathalie Salamin, porte-parole, « La Poste propose effectivement une prestation appelée PostPac Priority, avec vérification d’identité ou signature de contrat. Cette prestation prévoit notamment le contrôle des données personnelles pour le compte de différentes sociétés qui vendent des abonnements pour téléphone mobile ou des offres prepaid. La Poste intervient uniquement sur mandat d’une société afin de procéder au contrôle d’identité, de compléter le formulaire ad hoc et de le faire signer par le client d’une des sociétés précitées. Toute personne a la possibilité de ne pas montrer ses papiers et de ne pas signer le contrat individuel. Comme dans toute conclusion de contrat, il appartient à la personne concernée de prendre connaissance de ce qu’elle signe. » La FRC est contre cette méthode, lorsqu’elle est consécutive à un démarchage téléphonique, car elle ne fait qu’ajouter une confusion supplémentaire dans l’esprit des gens. En effet, en présence du facteur, on s’attend à signer un accusé de réception et non pas un contrat. Nombreux sont les cas d’abus dénoncés par les consommateurs lors de démarchages téléphoniques effectués par des opérateurs, lors desquels le consommateur ne donne son accord que pour recevoir de la documentation et non pas pour conclure un contrat. Aussi le fait de faire signer le contrat par le facteur sur le pas de la porte ne fait-il qu’augmenter le risque de donner naissance à un contrat pour lequel aucun accord oral préalable n’a été donné.

V. Muster

voir aussi les articles suivants:

>> Télécoms: Quand les opérateurs manquent d’éthique

>> Notre guide: protection contre le démarchage

>> Démarchage Des opérateurs agressifs

>> Télécoms Ras-le-bol du démarchage

>> Démarchage, y en a toujours marre! Ne vous laissez plus avoir

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre