Article : Mieux décrypter

Zoom sur le jus de fruit

Mieux décrypter les emballages

3.5.2016, B. P. / Photo: Jean-Luc Barmaverain

Jus ou thé? Un membre fribourgeois est interpellé par l’étiquette d’un jus de grenade: comment peut-il contenir 56% de thé? La loi aurait-elle changé?



1 JUS DE FRUITS | C’est un des rares aliments dont la composition est fixée par la loi: pour en mériter l’appellation, il doit être 100% à base de jus de fruits, sans eau ni sucre ni arôme, etc. Seuls de l’acide carbonique pour le faire pétiller ou 3% de jus de citron pour corriger l’acidité sont autorisés. S’il est à base de plusieurs fruits, ces jus sont signalés par le terme «multifruits». Au sens légal, ce «jus de grenade» n’en est donc pas un.

2 BOISSON DE TABLE À BASE DE JUS DE FRUITS | Tel est le véritable intitulé de ce produit. On le retrouve d’ailleurs sur la face arrière, comme autorisé par la loi. Un tel produit peut contenir 10% de jus seulement dans 90% d’eau sucrée. Avec ses 37% de jus et de purée de fruits, notre boisson fait donc nettement mieux. Migros reconnaissant que le nom est incorrect, elle prépare une nouvelle étiquette. Le produit – un «Grenade Plus – Jus de grenade (27%) avec extraits de thé blanc» – sera plus compréhensible, bien que l’ordre inverse «Thé blanc avec 27% de jus de grenade» eût été plus clair. Moralité: gardez le réflexe, retournez l’emballage!

Retour au dossier sur les tromperies alimentaires.

Articles sur le même sujet

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre