Test : Electroménager

Expresso: quelle machine fait le meilleur café?

25.2.2020, Lionel Cretegny / shutterstock.com

Sur quels critères choisir une machine à café? Tour d’horizon de celles à capsules, à grains ou automatiques.



Si vous faites partie de ces personnes qui ne peuvent commencer la journée sans un café, ce test vous intéressera sans doute. Car pour que l’expérience soit savoureuse au quotidien et de plus éthique, la FRC s’est penchée sur les différents types de machines. La préférence doit aller à un modèle qui ne consomme pas trop d’électricité, est agréable à utiliser, facile à nettoyer et performant – soit rapide à chauffer et efficace dans l’extraction du café.

La manuelle pour le puriste

La Graef est intéressante, si ce n’est que les becs verseurs sont trop larges et que le café a tendance à couler hors de la tasse. Suit la Sage Bambino qui se défend bien. Elle chauffe rapidement, son porte-filtre est robuste et pratique. Elle est bien construite et les faces extérieures faciles à entretenir. La buse à vapeur est très maniable. Son cycle de nettoyage automatique est un sérieux atout, voilà une corvée en moins. En revanche, la machine vibre beaucoup et verse le café à côté de la tasse aussi.

Celui qui opte pour une machine manuelle dose lui-même son café, le moud et en gère l’extraction. Or c’est bien souvent au niveau de la mouture que cela cloche. Le café sort rapidement de la machine et est semblable à un jus de chaussette? Il y a fort à parier que le moulin doit être réglé plus finement. Il faut savoir en effet que plus le grain est moulu finement, plus l’eau traversera le café lentement: une durée d’infusion plus longue libérera davantage d’arômes.

Autre élément à prendre en compte pour réaliser un excellent café: la fraîcheur de la matière première. Car un grain gras rancit rapidement et s’oxyde très vite, surtout une fois moulu. Pour éviter cela, mieux vaut conserver le grain entier, enfermé dans son paquet, au réfrigérateur si possible, et ne moudre que la quantité nécessaire.

Le système à capsules pour le pressé

Parmi les machines à capsules, la DeLonghi sort du lot. Très facile à utiliser, avec son design pratique, elle possède de surcroît un système de nettoyage automatique pour le réservoir à lait. Quant aux pièces, elles se démontent toutes pour être nettoyées à l’eau courante. Autre point non négligeable, elle est fabriquée en Europe, en Italie.

L’automatique pour l’adepte du compromis

Si l’objectif reste de choisir librement son mélange et d’en changer en étant sûr de retrouver dans la tasse la saveur préférée, c’est vers une machine automatique qu’il faut se tourner. En effet, après quelques réglages – mouture, température et quantité de café –, la machine répète inlassablement le même geste chaque jour, avec précision.

Dans notre panel, la D400 Piano de Jura se démarque. Elle possède un écran bien pensé et le réservoir à grains est facile à remplir. De plus, elle est silencieuse et sa pompe ne vibre pas trop. Facile à nettoyer, ce modèle de marque suisse mais manufacturé au Portugal aurait pu atteindre la perfection, si ce n’est que ses pièces ne vont pas au lave-vaisselle. En compensation, son programme automatique d’entretien fonctionne bien.

La Specialista EC9335 de DeLonghi rate la première marche de peu, car ses nombreuses pièces en métal ne sont pas toujours faciles à nettoyer. Et, bémol à souligner, sa fabrication est chinoise. En quatrième position, la Philips reste une machine intéressante au vu de son prix, pour autant qu’on ne soit pas sensible au bruit de pompe très présent! A déconseiller pour les réveils difficiles.

Voir le test sur test.frc.ch

Cet article est paru dans le magazine FRC Mieux choisir sous le titre «Expresso: le café sous pression»

Ecobilan

De la plantation à la tasse

En 2011, l’EMPA, le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche, a effectué une analyse d’impact environnemental de l’ensemble du cycle de vie d’une tasse de café. Il s’agissait de calculer l’effet des émissions de toutes les étapes, de la culture du caféier jusqu’à l’élimination des déchets. Selon les conclusions, la culture reste décisive puisqu’elle est responsable de 70% des impacts sur l’environnement.

De fait, les capsules en aluminium recyclé qui contiennent peu de café obtiennent un bon score. Concernant les machines automatiques ou manuelles, le résultat dépend, lui, de la quantité de café utilisée par tasse. En pleine charge, on dépasse les émissions des systèmes à capsules. Deux gagnants s’en tirent à bon compte: la machine à café italienne, type Bialetti, et le café filtre. A condition de préparer la juste quantité et de tout boire!

Certes, de la plantation à la tasse, il y a un chemin – parfois compliqué – à saisir pour le consommateur. Lui demander de boire un café écoresponsable n’est pas une mince affaire. C’est aussi aux producteurs et aux fabricants de prendre leurs responsabilités!

Labels

Mieux choisir son café

Pour un bon café, il faut une machine adaptée mais aussi des grains provenant d’exploitations régies de manière durable. Trois labels coexistent sur le marché suisse. A noter que les cafés bio ont des cahiers des charges plus exigeants.

Fairtrade Max Havelaar  |  Ses critères écologiques interdisent la déforestation, protègent la biodiversité et les eaux, tout comme ils interdisent les OGM. Le label garantit les conditions de travail, interdit le travail forcé ainsi que celui des enfants. Il est le label auquel le consommateur peut le plus se fier.

UTZ Certified  |  Le label exige des mesures pour réduire et éviter l’érosion, une utilisation minimale des engrais et une lutte intégrée contre les organismes nuisibles, une utilisation économe de l’eau et de l’énergie, il interdit également le défrichage des forêts primaires et protège les espèces menacées.

Rainforest Alliance Certified  |  Il existe 94 critères pour ce label, articulés en 10 principes. Ces principes concernent les aspects sociaux, de la conservation de la biodiversité, de la conservation des ressources (eaux, sols, gestion des déchets, etc.) et des bonnes pratiques agricoles.

Tout sur les labels

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre