Article : Mieux décrypter

Zoom sur d'étranges myrtilles d’un pays inconnu

Mieux décrypter les emballages

4.10.2016, B. P. / Photo: Jean-Luc Barmaverain

Une Genevoise a trouvé un bol de baies à l’emballage particulier dans un Aperto. «EMEA, est-ce bien correct comme appellation d’origine?» s’étonne-t-elle.



1 PROVENANCE | La Suisse rend obligatoire l’indication du pays de provenance des fruits et des légumes frais. Mais une fois qu’ils sont coupés et mélangés, mentionner «la plus petite zone géographique », et non un pays précis, est autorisé. Ici, le fabricant peut se borner à nommer deux pays ou davantage, si «la provenance ne peut pas être déterminée avec précision». EMEA (Europe-Middle East-Africa) est particulièrement vague et non conforme. Malheureusement, l’indication deviendra légale en 2017, cela avec l’aval de nos autorités.

2 VARIÉTÉS | Les myrtilles de ce bol, Vaccinium corymbosum L., sont en réalité des cultivars issus de bleuets nord-américains. Leur peau, plus épaisse que celle de Vaccinium myrtillus, européennes et sauvages, facilite le transport et le stockage. Leur saveur et leur chair sont aussi légèrement différentes. Plus la couleur est foncée, plus elle est riche en anthocyanes, des antioxydants qui luttent contre les radicaux libres. Se régaler de baies est donc bénéfique, à condition de les choisir bien mûres et foncées, locales et de saison.

 

etiquette

 

 

 

 

 

 

 

Retour au dossier sur les tromperies alimentaires.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre