Dossier : Santé

Nanotechnologies

2/2/2017

Les nanotechnologies font de plus en plus partie de notre quotidien: cosmétiques, textiles, emballages alimentaires, matériel de sport... Portes ouvertes sur l'infiniment petit, dont la place ne cesse de croître dans le monde de la consommation.

Les nanos, c'est quoi?

Les nanos sont des particules dont la dimension varie d’un milliardième à quelques centaines de milliardièmes de mètres (1 à 100 nanomètres). Une échelle plus facile à concevoir pour l’esprit humain lorsqu’on sait qu’il existe à peu près le même rapport entre la Terre et une pomme qu’entre cette dernière et une nanoparticule.

Si une substance possède une fonction sous sa taille habituelle, sa forme nano pourra être différente. Le titane devient par exemple un filtre solaire anti UV et colore en blanc. Pourquoi pas l’utiliser en tant que dentifrice qui permet de soigner instantanément les dents sensibles, en un tissu à l’épreuve des taches, en vitres autonettoyantes, en une crème solaire parfaitement invisible ou encore en traitements inespérés contre certains cancers?

Quel est le problème?

Les minuscules nanos franchissent facilement les barrières biologiques. Et leurs effets combinés sont un mystère. Une fois dans l’environnement, ils s’agrègent ensemble et se retrouvent avec de nouvelles caractéristiques inconnues et difficiles à prévoir. Il est aujourd’hui très compliqué de connaitre l’effet à long terme sur la santé ou sur l’environnement.

S’il est enfin possible de détecter leur présence et de caractériser leur composition, les résultats sont peu fiables car peu reproductibles.

La position de la FRC

Avec la révision des ordonnances sur les denrées alimentaires, la mention des ingrédients d’origine nano est fortement discutée. En effet, les industriels prêchent pour n’indiquer l’origine nano que si 30% de l’ingrédient l’est.

La FRC estime qu’une limite à 10% est déjà généreuse.

Abstenez-vous

Les vêtements de sports sont supposés vous protéger des mauvaises odeurs dues au développement bactérien, mais des tests réalisés par nos collègues belges montrent que ces nanos d’argent partent dès les premiers lavages en machine…

Evitez par ailleurs le colorant blanc E171 (dioxyde de titane) présent aussi bien dans les cosmétiques que dans l’alimentation.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre