Article : Pansements

Des adhésifs qui n’emportent pas toute l’adhésion

27.10.2015, Lionel Cretegny / Shutterstock / Dario Lo Presti

Les sparadraps sont-ils nos meilleurs alliés contre les petits bobos? Ils sont confortables mais résistent mal au temps.



La 9 VG option santé, vous en souvenez-vous? En juin 2014, cette classe d’Echallens (VD) se voyait décerner le premier prix des Experts de demain, un concours mis sur pied par la FRC avec la collaboration de A bon entendeur (ABE). Leur sujet d’étude, un test sur les sparadraps, dont nous disions qu’il avait été mené à l’égal de professionnels aguerris. Eh bien, nos experts se sont mis au travail! Nous avons testé dix produits trouvés en pharmacie ou en grandes surfaces avec nos confrères des émissions télévisées ABE et Kassensturz.

La question essentielle reste la même: le pansement adhésif qui garnit votre trousse de premiers soins tiendra-t-il le temps qu’il faudra? Au contraire, vous arrachera-t-il la moitié du bras quand vous l’enlèverez? Nous avons limité notre échantillon aux boîtes de compresses emballées individuellement, qui se glissent dans une poche ou un porte-monnaie, rendant la paire de ciseaux inutile. Et, telle la bague, nous les avons passées au doigt, une fois sur la jointure, une fois non.

L’atout facilité

Nos cobayes ont commencé par évaluer la manipulation. Ce critère comprend la facilité avec laquelle l’emballage individuel s’ouvre, puis celle avec laquelle la protection se détache des parties collantes et comment le sparadrap colle sur la peau. L’Active Med s’en sort moins bien, le film de protection ayant été jugé plus difficile à enlever. Pas de quoi non plus relever de l’exploit. Tous les autres sont faciles voire très faciles à utiliser.

Ce n’est pas tout de poser un sparadrap, encore faut-il l’arracher d’un coup sec pour ne pas prolonger inutilement la douleur. Sur ce point, tous les modèles s’enlèvent facilement, sans laisser trop de résidus de colle. Et détrompez les espoirs sadiques de ceux qui aiment retirer les sparadraps: aucun n’a été jugé douloureux durant l’opération.

Les colles peuvent-elles déclencher une réaction allergique? Nos résultats sont plutôt encourageants: aucun volontaire n’a ressenti de démangeaisons ni n’a été victime de rougeur. Reste qu’à force de répétition, une réaction indésirable peut apparaître.

Une tenue faiblarde

Lorsqu’on applique un sparadrap, on s’attend à ce qu’il adhère au moins vingt-quatre heures. Nous avons mesuré si nos produits tenaient cette promesse. Les résultats sont peu probants. Les plus mauvais du classement, les M-plast, tombent d’eux-mêmes après trois heures et demie dans 65% des cas. Guère meilleurs, les Optisana Flexible et les 3M Nexcare Textile sont plus nombreux à assurer les vingt-quatre heures. Cela dit, quand ils se décollent, c’est après une heure déjà en moyenne. Voilà qui est largement insuffisant pour favoriser une bonne cicatrisation. La palme revient aux M-Budget, qui, dans le pire des cas, sont capables d’adhérer presque cinq heures.

Ce sont d’ailleurs ces derniers, avec un coût de 3 centimes la pièce, qui tiennent au final les meilleures promesses: plus longue tenue, plus économiques, faciles à utiliser et confortables. Ils décrochent la deuxième place de notre test.

Mieux choisir ? Facile avec notre comparateur de produits sur test.frc.ch (réservé aux adhérents)

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre