Article : Mieux décrypter

Zoom sur les barres protéinées

Mieux décrypter les emballages

28.2.2017, B. P.

«J’ai remarqué cette barre au rayon confiserie de Aperto. A quoi cela sert-il d’être enrichi en protéines? Bon pour les sportifs?» demande une Genevoise. Une douceur à la viande, voilà qui fait envie...



Jean-Luc Barmaverain

Jean-Luc Barmaverain

1 PROTÉINES | Elles sont d’origine animale. L’isolat de protéine de lait, la protéine de lait et le concentré de protéine de lactosérum sont issus du… lait. L’hydrolysat de collagène provient du tissu conjonctif, entre les muscles et sous la peau. Mais de quelle bête, on ne le sait! Soluble dans l’eau, il entre dans la fabrication de compléments alimentaires. On obtient ainsi une recette moins sucrée que l’originale (18,6% au lieu de 51,8%), en quadruplant les protéines (35,6%). Avec 18 g, une barre en contient moins que 100 g de viande ou de gruyère, goûteux et sans sucres cachés.

2 COMPOSITION | L’enrobage correspond à deux carrés de chocolat à la graisse de palme. Le fourrage, lui aussi à base de palme a la moitié moins de cacahuètes que l’original (10%). Ces arachides sont les graines oléagineuses d’une légumineuse, naturellement riches en protéines.

3 FEUX TRICOLORES | L’emballage importé de Grande-Bretagne porte une indication nutritionnelle claire. Les valeurs Sucres et Graisses du produit habituel devraient être rouges… si le fabricant se voulait parlant en Suisse.

 

Découvrez aussi notre application mobile des additifs alimentaires.

Retour au dossier sur les tromperies alimentaires.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre