Article : LAMAL

Augmentation des primes: chronique d’un échec annoncé

Primes 2023

5.10.2022, Yannis Papadaniel

Ce n’est pas sur une surprise, mais le choc n’en est pas moins grand: 6,6% de hausse en moyenne en Suisse. Trois cantons romands connaissent une augmentation plus importante (NE9,5%, JU7,9% et FR7,3%), les trois autres sont en-dessous (VD6,1 %, VS5,6%, GE4,7%).



Ces chiffres ne sont pas suffisants pour déterminer le poids toujours plus lourd des primes sur les budgets mensuels. Par exemple, si la baisse est moindre à Genève, la nouvelle n’est absolument pas réjouissante puisque les primes y sont parmi les plus élevées de Suisse.

Calcul pour une famille

Pour tenter d’apporter une information un peu plus précise (mais pas encore exhaustive), nous avons calculé le montant annuel pour une famille (couple avec deux enfants) en 2023. Dans notre cas de figure, la famille a déjà fait de nombreuses concessions pour diminuer la charge mensuelle des primes. Elle a opté pour un assureur bon marché, sous le régime du tiers garant (médicaments payés par l’assuré en pharmacie et remboursés dans un second temps), et pour des franchises élevées (2500 fr. pour les adultes, 600 fr. pour les enfants, même si le cas de figure est plutôt rare, puisque presque 75% des mineurs disposent d’une franchise à 0 fr.). Comme près de 75% de la population, notre famille a choisi un modèle alternatif. En ce sens, nous avons sélectionné le modèle «PharMed» d’Assura. Celui-ci oblige à consulter en premier le médecin de famille et limite les achats de médicaments auprès de pharmaciens agréées. Résultat: en dépit de ces concessions, la hausse des primes dépasse à une exception près l’augmentation moyenne.

 

Le tableau fait apparaître entre les lignes combien les primes et les coûts (franchise et quote-part, soit 3200 fr. par adultes et 950 fr. pour les enfants) précarisent le budget des assurés. Le problème n’est pas nouveau, mais cette énième augmentation a la particularité de se présenter dans un contexte d’inflation. Après quatre ans d’un calme relatif, la responsabilité de l’ensemble des prestataires est engagée. Ils ont tout fait pour torpiller des mesures pourtant ambitieuses, principalement parce qu’elles mettaient à mal leur rémunération. Conséquence: sans même qu’un système d’aide ait été mis en place pour soulager les assurés, ces derniers paient une fois de plus cette inaction organisée.

Retrouvez nos outils pour vous aider à changer de caisse.

Le prix des médicaments pèse dans l’augmentation des coûts de la santé et des primes, venez en débattre avec nous le 10 novembre à notre Forum des patients et des assurés.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)