Article : FRC Conseil

UPC fâche avec ses nouvelles conditions de résiliation

10.6.2021, Jean Tschopp

Les opérateurs téléphoniques squattent le haut du classement des sociétés les plus dénoncées à la FRC. En 2020, Salt, Swisscom et UPC occupaient les places 3 à 5.



En tête de vos réclamations, les renouvellements automatiques des contrats (de durée déterminée) vous hérissent les poils. La FRC se bat pour imposer aux enseignes une annonce écrite aux consommateurs avant le renouvellement tacite. Malheureusement, nous n’avons pas obtenu gain de cause jusqu’ici.

La lettre écrite recommandée ou l’e-mail avec accusé de réception reste souvent le moyen privilégié. Mais pas pour UPC qui, depuis le 1er mai, n’accepte que les résiliations par téléphone ou via son chat et a modifié ses conditions générales. Une résiliation écrite du client à UPC n’a plus aucune valeur. L’objectif inavoué est de dissuader le consommateur de résilier son contrat face à un vendeur qui rivalisera d’arguments pour vous maintenir sous contrat. Cette manière de faire est hélas légale. Si vous souhaitez mettre un terme à votre abonnement à UPC, soyez ferme et ne déviez pas de votre objectif. Vous n’avez aucune explication à donner pour justifier votre résiliation. A l’issue du téléphone ou du chat, demandez une confirmation écrite de votre résiliation. Si elle ne vous parvient pas rapidement, relancez UPC. On lâche rien!

 

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)