Article : Mieux décrypter

Un thé froid qui fait le tour du monde

Mieux décrypter les emballages

4.7.2017, BP

Le quotidien 20 minutes nous a soumis l’étiquetage d’un nouveau thé froid bio (Coop Naturaplan). Ce Thé du chalet aux accents de terroir a une composition qui n’a rien d’indigène: Paraguay, Italie, Bulgarie, Egypte, Pologne, Hongrie, Bosnie, Allemagne et… Suisse.



 

1 RÈGLEMENT | Bien qu’elle interdise la tromperie, la législation alimentaire est très peu contraignante concernant les images des emballages. L’ingrédient principal de cette boisson est l’eau… et elle est d’ici. Le reste peut venir du monde entier, le fabricant n’a nul besoin d’en clarifier la provenance. Pour répondre à la législation Swissness (apposition d’un emblème, d’un lieu ou d’une mention «swiss made»), le produit doit contenir au moins 80% d’ingrédients suisses. Font exception ceux que nos paysans ne cultivent pas. Ce thé, limite, ne remplit pas les critères Swissness, car ni les fruits ni les fleurs de tilleul ne sont entièrement locaux… hormis l’eau qui ne compte pas.

2 LABEL | Seul le Bourgeon oblige les fabricants à indiquer la provenance des ingrédients en toute transparence. En clair: les autres thés froids voyagent tout autant dans le monde, sauf que leur étiquette ne l’indique pas!

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre