S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

FRC Conseil :

Bisphénol A: Tupperware n'est pas clair

16.4.2012, Huma Khamis

"Je me suis rendue il y a une quinzaine de jours à une réunion Tupperware et j’ai acheté pour 500 francs de produits destinés à la cuisson au four à 250° (modèle Ultraplus) et au micro-ondes (modèle Microgourmet). J’ai expliqué à la vendeuse que ma priorité absolue pour un achat était l’absence de bisphénol et elle m’a assuré que depuis 2010 plus aucun produit destiné à la cuisson contient du bisphénol. J’ai donc aussitôt passé commande. En rentrant à la maison, mon conjoint c’est étonné de me voir revenir avec des produits destinés à la cuisson avec le chiffre 7 dans le triangle derrière. Il m’a fait également remarquer que ce qui a dit la vendeuse oralement n’est écrit nulle part dans la documentation fournie. Nous avons donc passé l’entière soirée en essayant de trouver l’information sur internet, en vain. Différents forums se posent également la question, mais nous avons trouvé nulle part une phrase écrite qui certifie l’absence de BPA dans ces produits. Tout ce qui est écrit FORMELLEMENT, c’est que dans les produits Tupperware destinés aux enfants, il n’y a pas de bisphénol (d’ailleurs le chiffré n’est pas le 7 derrière). Brièvement, l’info est que le chiffre 7 peut contenir, ou pas, du bisphénol, mais comment savoir si mon produit en contient, impossible… J’espère vous pourrez m’éclairer sur cette question."



Malheureusement, nous n’avons pas testé la marque Tupperware lors de notre dernier test. Cela étant, nous avons toutefois un début d’élément positif : aucune des boîtes portant le fameux numéro 7 ou en polycarbonate analysées lors de notre dernier test ou par nos confrères Européens ne contenait de BPA. Tout porte donc à croire que les fabricants ont cessé d’utiliser cet additif dans les boîtes de conservation (mais cette substance réapparait, comme vous avez le lire dans notre dernier article, dans des boites de conserves ou des plats pré-cuisinés).

Vous mettez le doigt sur un problème bien connu de notre fédération : le consommateur n’a aucun moyen, au moment de l’achat, de connaitre la composition exacte du plastique d’une boîte de conservation. Nous dénonçons souvent cette situation et nous espérons bien sûr faire évoluer la législation d’une manière favorable. En parallèle, nous exerçons un lobbying actif sur nos autorités et en collaboration avec nos confrères européens afin que le BPA soit tout simplement banni des produits de consommation courants.

Cela étant, comme vous n’avez pas retrouvé de trace écrite de l’information orale fournie par votre vendeuse, je vous suggère de contacter directement l’entreprise Tupperware et de les interpeller sur ce thème. Il est en effet peu acceptable que cette marque ne soit pas plus transparente sur ce sujet de préoccupation majeure pour les consommateurs. Si vous adressez un tel message à Tupperware, je vous remercie d’avance de nous mettre en copie et de nous transmettre les éventuelles explications que vous obtiendrez.

Voir aussi notre test sur le bisphénol là où on ne s’y attend pas…

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)