Article : Assiette d’ado

Touche pas à mon kebab !

3.9.2013, Elisabeth Kim / Photo: Uros Zunic/shutterstock.com

Les adolescents ont tendance à fuir les réfectoires. Comment les ramener dans le vert chemin? Quelques pistes.



S’il est relativement aisé d’éduquer les papilles des petits, il en va tout autrement en ce qui concerne les adolescents, qui préfèrent, eux, manger hors de la cantine, note Laurence Margot, diététicienne pour Fourchette verte Vaud. Et, bien sûr, ce ne sont pas les salades de carottes qui sont prises d’assaut… Comment lutter contre cet attrait pour la malbouffe?

«Nous revisitons avec nos chefs les recettes des plats préférés des adolescents, tels que hamburger, kebab, pizza et autres, pour en améliorer la qualité. Ils seront prochainement soumis au label», explique Jennifer Lutz, diététicienne chez DSR. Autre parade: «La sensibilisation aux pratiques socio-culturelles liées au plaisir de la table», note Sabine Scheiben, cheffe de projet chez Promotion Santé Suisse. Un avis partagé par Isabelle Majois, présidente de la FRC Genève: «La démarche nutritionnelle expliquée aux enfants via des moyens ludiques passe très bien», constate-t-elle. A noter que ce sont les bénévoles de la FRC qui ont pour mission de contrôler les restaurants. Et si la démarche Fourchette verte est décrite comme «non moralisatrice», elle se veut aussi exigeante, souligne Stéphane Montangero. Plusieurs dizaines de labels sont ainsi retirés chaque année.

Articles sur le même sujet

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)