Article : Covid-19

Tests: qui paie quoi maintenant?

8.7.2021, Yannis Papadaniel

Avant de partir en vacances ou de laisser partir vos enfants en camp et autres centres aérés, petit pointage au niveau des tests et de leurs remboursements.



Depuis le 26 juin, les tests antigéniques (dits tests rapides aussi) sont pris en charge par la Confédération y compris lorsqu’ils sont faits avant un voyage pour disposer d’un certificat.

Si, pour un test de ce type, on vous présente une facture dans un centre médical, dans une pharmacie ou chez tout autre fournisseur, vous êtes en droit de la contester dans la mesure où la prestation sera déjà prise en charge par la Confédération. Régler la facture, c’est payer à double une prestation.

En particulier, l’émission du certificat (en format électronique ou papier) ne peut être facturée aux clients. L’ordonnance COVID et ses annexes sont parfaitement clairs à ce sujet, les montants perçus par les fournisseurs du test comprennent déjà un forfait qui couvre les frais d’émission. Vous n’avez donc pas à les payer. Avant de contester cette facture, assurez-vous bien que celle-ci porte sur un test antigénique et non un test PCR.

En ce qui concerne les autotests, ceux-ci ne sont plus remis gratuitement par les pharmaciens aux personnes vaccinées. Si pour votre enfant ­– pas encore vacciné, ou pas en âge de l’être – des centres aérés ou des camps de vacances demandent un autotest, vous pouvez vous les procurer gratuitement en présentant la carte d’assuré de votre enfant.

Pour savoir lors de vos déplacements à l’étranger quels sont les types de tests requis, consultez le site du TCS ou le site du consulat ou de l’ambassade de votre pays de destination. La diffusion du variant DELTA a pour effet que les règles peuvent changer dans un délai relativement court.

Concernant les tests PCR

Le régime est différent pour ces tests. Ils ne sont pris en charge que pour trois raisons:

  • pour un test en cas de symptômes
  • pour un test après avoir reçu une notification de l’application SwissCovid
  • si un service cantonal ou un médecin vous a donné pour instruction de vous faire tester

Les tests PCR avant un voyage ne sont donc pas pris en charge par la Confédération et le fournisseur est alors en droit de vous les facturer. Les prix sont libres sur cette prestation, on observe donc une très grande variabilité.

Dans les situations où elle les rembourse, la Confédération paie 135 fr. Il est donc légitime que tout test PCR devrait être facturé le même montant (émission du certificat compris). En cas de prix plus élevé, rien ne permet malheureusement de contester le prix, à moins que le libellé de la facture comprenne des prestations qui n’ont pas été effectuées. La FRC a observé plusieurs cas d’abus dans ce cadre.

Veillez donc à bien contrôler la facture et, au préalable, à exiger un libellé détaillant l’ensemble des prestations. Sans réponse convaincante des fournisseurs fautifs, n’hésitez pas à faire suivre vos doléances et vos plaintes à l’OFSP et au service de santé publique de votre canton.

Si le test est complété d’une consultation par un médecin (qui doit se justifier par votre état ou des problèmes additionnels), celui-ci est en droit de facturer 22.50 fr. supplémentaires qui sont pris en charge par la Confédération (saut pour les tests PCR effectués avant un voyage). Un pharmacien n’est en droit de vous facturer des émoluments supplémentaires que si vous lui avez demandé des conseils techniques, administratifs très spécifiques par rapport à votre voyage et les précautions particulières à prendre. Ces émoluments ne sont en aucun cas remboursés par la Confédération.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)