Article : Sécurité alimentaire

Sésame contaminé

Molécules indésirables dans les aliments

9.11.2020, BP
Mise à jour le 20.11.20

250 tonnes de sésame contaminé par des résidus de pesticide d’oxyde d’éthylène sont arrivées sur le marché européen. Il est déconseillé de consommer ces produits.



La situation est très complexe: l’Union Européenne a été avertie le 20 octobre de la présence de résidus trop élevés d’un pesticide cancérogène et génotoxique sur 250 tonnes de sésame importé d’Inde.

6 pays de l’UE ont lancé des alertes et fait des retraits de produits. La France a notamment publié une longue liste de produits qu’il ne faudrait pas consommer. UFC montre quelques photos de produits, parmi lesquels on trouve des aliments bio et conventionnels.

Parmi les produits retirés en France figurent du chocolat Lindt (Excellence au sésame grillé), un pain Lidl, des biscuits Gerblé, des biscuits Bonne Maman, des produits congelés Picard, des pains grillés Nature Bon et Bio Nature, des biscuits Bjorg, des surgelés Thiriet, du tahini Jardin Bio.

En Suisse, les chimistes cantonaux n’ont été avertis que le 30 octobre. Ils doivent bloquer le sésame à la frontière chercher quelle entreprise est en train d’utiliser ces graines de sésame ou en a vendu dans leurs produits. C’est lent! Pour le moment, seul Migros et Aldi ont fait un rappel de produit. D’autres graines de sésame contaminé se trouvent-elles sur le marché?

Mise à jour du 20 novembre

La contamination s’est étendue à 17 pays européens. Plus de 180 produits contenant du sésame contaminé ont été retirés du marché, d’après le portail d’alerte RASFF. L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a annoncé le retrait d’un lot de sésame blanc non décortiqué de l’entreprise Erboristi Lendi et d’un autre lot de l’entreprise Morga AG, ainsi que du sésame, du bircher et des graines pour la salade de Leib und Gut et des mélanges de graines de ZwickyL’OSAV confirme que l’oxyde d’éthylène est classé comme étant probablement cancérogène et que son usage est interdit en Suisse et en UE. Les consommateurs sont encouragés à rapporter les produits au point de vente ou à les éliminer. Seules les graines de sésame (bio et non bio) en provenance d’Inde sont concernées par ces résidus inacceptables. En attendant que la cause de cette contamination exceptionnelle soit connue et éliminée, la FRC conseille de préférer des graines de proximité.

Plus d’infos : OSAV

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre