Info : Vision santé

Santé: pour un système viable et pérenne

24.4.2019, Le système de santé se déploie sans qu’aient été formalisés des lieux d’échange et de délibération entre professionnels et consommateurs. Un échelon important où les points de vue se croisent et se confrontent. Shutterstock.com

Le système de santé suisse fait face à de nombreux défis, et pas seulement en matière de coûts. Les patients-assurés-consommateurs n'ont pas suffisamment voix au chapitre. La FRC développe sa «Vision de la santé» pour les années 2019-2022 en quelques réflexions clés.



La santé, en Suisse comme ailleurs, est au centre de nombreux débats. Les coûts médicaux et leur répartition, les prestations et leur financement, le rôle et les prérogatives des professionnels, la responsabilité, voire la responsabilisation des utilisateurs de soins, les produits mis sur le marché et leur impact sur la santé selon leur composition, mais aussi les modes de consommation sont autant de portes d’entrée qui illustrent l’étendue du sujet. Il a semblé dès lors important aux membres de la Commission santé de la FRC ainsi qu’au Secrétariat central d’élaborer un document qui définit l’angle spécifique sous lequel l’association aborde ces questions et de lister les thématiques ainsi que les objectifs, délimitant son champ d’intervention en la matière.

Horizon temporel | Les changements qui interviennent dans les systèmes de soins et d’assurance-maladie ainsi que dans les pratiques de promotion et de protection de la santé sont rapides et fréquents. Il est par conséquent nécessaire de considérer le moyen terme et le long terme. Nous les situons respectivement à 2035 et 2050. Le présent document permet d’aiguiller les actions pour les trois prochaines années à compter de sa publication (avril 2019) et demande à être adapté au terme de cette durée (2022).

Contexte | Le système de santé – systèmes de soins et d’assurances sociales, industries de médicaments et produits de santé et autorités de santé publique – est composé d’une multitude d’acteurs aux intérêts divergents voire opposés. Les tarifs, éléments clés de la rémunération des prestataires, sont négociés entre assureurs et fournisseurs de soins, sous la surveillance de l’Etat. Or les coûts des soins et les primes maladie étant en augmentation constante depuis de nombreuses années, les consommateurs souffrent d’une pression constante sur leur pouvoir d’achat. Au point que toujours plus d’assurés optent pour des franchises élevées sans disposer nécessairement des rentrées financières ou de l’épargne nécessaire pour assumer leur part en cas de coup dur. Les autorités politiques tentent de juguler ces augmentations , mais sans succès. Tant et si bien que le risque d’implosion du système se profile à l’horizon.

Si le financement des prestations de soins occupe le devant de la scène, la problématique ne résume pas à elle seule les défis en matière de santé. En effet, elle est également en jeu dans des produits de toute nature: marché des médicaments, de l’alimentation, de l’hygiène, du ménage, des activités de la vie quotidienne, etc. Sécurité des produits, information et transparence concerne tous les objets de consommation, habitudes et comportements de consommation des individus.

Sur tous les plans, en matière de santé, la représentation des patients-assurés-consommateurs souffre d’un grand déficit en Suisse. L’appareil légal prévoit pourtant bien leurs interventions. Ainsi, la FRC est régulièrement sollicitée comme organe représentant les assurés, mais elle ne reçoit aucun moyen qui lui permette de mobiliser (et rémunérer) l’expertise nécessaire à cet exercice. Au-delà de ce cas particulier, le poids des patients-assurés-consommateurs est sans commune mesure avec l’influence que les assureurs parviennent à exercer au Parlement.

Vision générale | Le système de santé se déploie sans qu’aient été formalisés des lieux d’échange et de délibération entre professionnels et consommateurs. Il manque un échelon important où le savoir technique rencontre le savoir et les expériences des particuliers (en tant qu’assurés, patients et utilisateurs de soins), et où les points de vue se croisent et se confrontent. La responsabilisation de l’ensemble des acteurs s’obtient par la participation, l’échange de points de vue et la concertation.

 

Lire le PDF complet

Au sommaire de ce document

2 | Introduction

4 | Neuf principes de base: comment la FRC s’engage

6 | Acteurs clés du système

7 | Trois axes de mesures: comment la FRC se mobilise

  • Favoriser l’intérêt à être en bonne santé
  • Augmenter les compétences des patients-assurés-consommateurs
  • Lutter contre la hausse des primes

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre