Courtiers

Loi fédérale sur la réglementation de l’activité des intermédiaires d’assurance

17.8.2020

La FRC constate au quotidien les désagréments subis par les assurés pris de court par des courtiers susceptibles, parfois, de mal les conseiller. Le démarchage abusif nourrit la défiance des assurés envers les caisses maladie et les assureurs privés, mais il les expose surtout à des conséquences fâcheuses: lorsqu’ils se retrouvent avec deux contrats d’assurance complémentaires ou lorsque, sans le comprendre, ils ont changé de caisse maladie ou de modèles d’assurance sans le vouloir.

La FRC accueille donc favorablement, sur le principe, les modifications proposées par le Conseil fédéral visant à réguler l’activité des courtiers en assurance. Néanmoins, le choix opéré par le Conseil fédéral de soumettre son intervention à l’autorégulation de la branche n’est pas sans poser de problème. En janvier 2020, les deux associations faîtières ont rendu public un accord de branche autour duquel elles avaient déjà rallié la grande majorité des caisses-maladie et des assureurs privés. La lecture croisée de cet accord et du projet du Conseil fédéral laisse poindre des divergences et des flous – que nous listons ci-dessous – susceptibles de se retourner contre les assurés.

Plus généralement, la FRC regrette le caractère par trop potestatif des propositions du Conseil fédéral. Ce dernier jouit, dans d’autres domaines de la LAMal, de compétences de subsidiarité plus affirmées. La FRC souhaiterait qu’il en soit de même en matière de démarchage, faute de quoi les intentions initiales risquent d’être sans effet et exaspérer encore davantage la population.

Lire la consultation complète.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre