Alimentation

Les consommateurs doivent être protégés contre l’acrylamide

6.3.2019

La réglementation européenne sur l’acrylamide, une substance cancérogène dans les aliments, est suffisante pour bon nombre de produits. Cependant, ceux destinés aux plus jeunes doivent être encadrés par des valeurs limites plus contraignantes. C’est ce que montre le grand test pan-européen organisé par le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC). La Fédération romande des consommateurs (FRC), ainsi que son pendant au Tessin ACSI, demande que la Suisse, toujours sans règlement, suive la voie de ses voisins et qu’elle se montre meilleure élève en introduisant enfin un système qui protège la population, tout particulièrement les enfants.

Le communiqué complet en format .pdf

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre