Article : Conso durable

Plantes exotiques invasives: la plaie du jardin

22.7.2021, Conso durable

Il vaut toujours la peine de s’intéresser à ce qui pousse dans votre jardin ou vos bacs de terrasse. Car s’il s’agit d’une néophyte envahissante – c’est-à-dire une plante non indigène qui se répand massivement – celle-ci menace la biodiversité locale.



Il vaut toujours la peine de s’intéresser à ce qui pousse dans votre jardin ou vos bacs de terrasse. Car s’il s’agit d’une néophyte envahissante – c’est-à-dire une plante non indigène qui se répand massivement – celle-ci menace la biodiversité locale.

Sur mandat de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), Info Flora répertorie sur une «liste noire» les 42 espèces qui portent atteinte à la biodiversité, à la santé ou à l’économie et dont il faut empêcher la propagation. La watch list regroupe pour sa part les 16 plantes qui peuvent causer des dommages et dont la propagation doit être surveillée.

Par ailleurs, certains cantons ont adopté des plans de lutte contre des plantes envahissantes.

Il n’est pas toujours facile pour le jardinier amateur de savoir quoi faire.

Nos conseils pour participer à cette utile campagne d’observation et de lutte contre ces néophytes envahissantes:

1. Identifier les plantes de son entourage (jardin, bacs sur le balcon, etc.): des applications sur smartphone comme Pl@ntNet permettent de le faire très facilement à partir d’une simple photo (même si la détermination n’est pas sûre à 100%). Pour les plus expérimentés, les flores électroniques permettent d’avoir des recueils entiers sur son téléphone (p.ex. Flora Helvetica).

2. Comparer l’espèce avec les listes de plantes invasives d’Info Flora sur son site internet ou via l’application InvasivApp.

3. Annoncer ses observations sur le site d’Info Flora ou directement via l’application pour permettre aux experts de suivre l’avancée des néophytes invasives sur le territoire et d’adapter leurs listes.

4. Consulter les fiches d’Info Flora sur les mesures à prendre contre les espèces de la liste noire ou de la watch list. Prudence, car certaines sont dangereuses pour l’humain (p. ex. la Berce du Caucase, dont la sève provoque des brûlures cutanées sévères). Mieux vaut donc lire les précautions d’usage avant de commencer l’arrachage.

5. Eliminer les végétaux concernés selon les indications données sur les fiches: là aussi, des précautions sont indispensables pour éviter que l’espèce ne se répande davantage.

6. Recommencer autant de fois que nécessaire.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)