Consultations politiques : Politique agricole 2014-2017

Oui, à la souveraineté alimentaire!

4.7.2011

Dans sa réponse à la consultation sur la réforme de la politique agricole, la Fédération romande des consommateurs s’est exprimée en faveur de la souveraineté alimentaire. Ce principe se définit comme le «droit de chaque peuple de choisir ses propres politique et stratégie de production, de distribution et de consommation de denrées alimentaires». La FRC salue également la volonté de favoriser la consommation durable affichée par le projet.



Les consommateurs souhaitent choisir la qualité de leurs aliments et la manière dont ils sont produits, qu’ils soient indigènes ou importés. C’est pourquoi la FRC, comme les autres organisations de protection des consommateurs, soutient le principe de la souveraineté alimentaire avec une définition large, qui ne se limite pas à la protection des produits helvétiques. Cela permettra de définir la qualité des produits suisses et offrira les moyens de lutter contre les importations d’aliments produits dans des conditions sociales ou environnementales inacceptables. Elle évite aux produits suisses la concurrence déloyale d’importations dont le prix bas est obtenu sans considérations environnementales et sociales.

Pénurie des ressources et changements climatiques

Face à ces enjeux, le projet prévoit de favoriser une consommation durable. La FRC salue cet axe du projet qui reconnaît l’influence qu’exercent les  consommateurs par leurs actes d’achat. Il est prévu de développer l’information sur les impacts environnementaux de la production alimentaire. La FRC y est favorable à condition que cela ne conduise pas à épaissir encore plus la jungle des labels alimentaires. Il est donc indispensable que les autorités imposent un système de référence, comme c’est déjà le cas dans le domaine de la consommation énergétique avec l’Etiquette-énergie.

Paiements directs plus ciblés

La FRC s’est également positionnée favorablement par rapport à la réforme des paiements directs qui vise plus d’efficacité et de transparence, notamment en matière d’écologie.

Stratégie qualité pour le secteur agro-alimentaire

La stratégie qualité pour l’agriculture et l’agro-alimentaire est un point positif. La stratégie actuelle doit être amendée sur certains points. Elle doit exclure clairement le recours aux OGM par l’agriculture suisse. Elle doit inclure des exigences de qualité également pour le secteur de la transformation
alimentaire, et pas seulement pour la production agricole. La qualité d’un produit alimentaire ne se résume pas à la qualité de la production agricole, mais dépend aussi de sa recette, du pourcentage de certains ingrédients ou des procédés de transformation.

Politique agricole 2014-2017: prise de position complète de la FRC

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)