Article : Agriculture

OGM: demain, dans les assiettes ?

Organismes génétiquement modifiés

5.9.2023, Laurianne Altwegg

Berne et Bruxelles veulent ouvrir grand la porte aux nouvelles techniques génomiques. Prudence.



Les milieux favorables aux OGM poussent depuis des années à déréguler les «nouvelles techniques génomiques» (NTG). Avec succès, puisque le Parlement a chargé le Conseil fédéral d’élaborer d’ici mi-2024 une proposition visant à assouplir le moratoire. Le projet de règlement publié par la Commission européenne pourrait bien lui servir de modèle. Il propose qu’une large part des plantes NTG ne fassent l’objet d’aucune évaluation des risques ni étiquetage pour les consommateurs, leur ôtant ainsi la liberté de choisir ce qu’ils mangent.

Pourquoi? Pour la Commission européenne, les NTG permettent des «végétaux améliorés, résilients au changement climatique et résistants aux organismes nuisibles, nécessitant moins d’engrais et de pesticides ou offrant des rendements plus élevés». Un joli miroir aux alouettes qui fait fi de la réalité des variétés disponibles ou sur le point d’être mises sur le marché. Surtout, un point de vue qui évacue la nécessité de réformer nos systèmes agroalimentaires en profondeur pour affronter les défis actuels.

Croire aveuglément aux bienfaits de ces technologies est aussi absurde que de vouloir purement les interdire. Pour autant, il est capital de maintenir l’évaluation des risques, la traçabilité des produits et l’étiquetage transparent prévus par la loi actuelle. Aussi, la FRC a signé un manifeste exigeant l’encadrement des nouvelles comme des anciennes méthodes aux côtés de 60 organisations dont l’Alliance suisse pour une agriculture sans génie génétique.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)