Article : Dossier: Primes maladie

Modèles alternatifs: les pièges à éviter

Modèles alternatifs: anges ou démons pour économiser sur les primes?

10.9.2013

Les modèles alternatifs permettent des économies substantielles, mais ils peuvent aussi réserver de désagréables surprises. Nos conseils pour les éviter.



Un comparateur vous permet de déterminer le poids des primes sur votre budget. Mais il ne vous informe pas des restrictions liées aux modèles proposés. Les fiches FRC complètent votre quête d’économies en apportant un éclairage sur le contenu du modèle choisi.

Restriction du choix de la pharmacie
Vérifiez que les enseignes imposées sont à portée acceptable de votre domicile.

Conseils téléphoniques contraignants
Privilégiez un modèle qui propose des conseils téléphoniques consultatifs plutôt que contraignants.

Pseudo-liberté de choix du gynécologue ou de l’ophtalmologue
Parfois seuls les contrôles préventifs sont en libre choix, le reste devant obtenir l’aval du médecin de premier recours (MPR).

Choix dirigé du pédiatre
La plupart des modèles ne permettent pas un libre choix du pédiatre, lequel doit être pris dans une liste prédéterminée.

Nombre d’avertissements avant sanction
L’exclusion d’un modèle ou le refus de prendre en charge le traitement tombe parfois après le premier manquement. Mieux vaut le savoir!

Tiers garant ou tiers payant
Même si le modèle paraît peu restrictif et bon marché, mieux vaut opter pour une caisse qui fonctionne selon le système du tiers payant pour les factures de pharmacie (lire ci-contre).

Listes restreintes du médecin de famille
Ces modèles ne sont pas tous égaux quant au choix du praticien. Nos fiches indiquent les liens sur les listes des médecins, mais aussi les liens sur les conditions d’assurances.

Restrictions aussi valables pour les complémentaires
Opter pour un modèle restrictif peut avoir des conséquences également auprès de vos assurances complémentaires!

 

Les principaux modèles alternatifs

Le médecin de famille (MF)
L’assuré s’engage à consulter toujours, en premier lieu, son médecin de famille s’il est malade. Le choix de ce dernier se fait généralement parmi ceux qui figurent dans une liste établie par la caisse.
Le réseau de soins (HMO)
Ce réseau est composé de médecins (généralistes et/ou spécialistes) et parfois de thérapeutes réunis dans un cabinet de groupe.
La télémédecine (TEL)
Lorsqu’un problème de santé survient, l’assuré doit appeler un centre de conseil médical avant d’aller chez le médecin.
Les autres modèles
Ils sont plus rares, notamment celui qui prévoit une limitation du choix de la pharmacie (PHA), ou avec bonus (la prime est réduite au prorata de toutes les années où vous ne demandez aucun remboursement).

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre