Article : Votation

Prix unique du livre: tous les yeux fixés sur la Comco

12.3.2012, Les Suisses ont dit largement non au prix unique du livre. La FRC en appelle désormais à la Comco pour faire pression sur les diffuseurs. (Photo Shutterstock/Falconia)

Le peuple a eu le dernier mot dimanche sur le projet de loi sur le prix unique du livre : il l’a refusé à une majorité assez nette de 56, 1 % de non. Par contre, tous les cantons romands l’ont acceptée, ce qui démontre un certain clivage sur cette question. Il faut maintenant que la Comco reprenne son enquête sur le marché du livre en Suisse romande et arrive rapidement à des conclusions.



Les arguments du partisan du non l’ont emporté en particulier en Suisse alémanique qui a déjà connu une législation sur le prix du livre et qui ne semblait donc pas prête à y revenir. En revanche, en Suisse romande, tous les cantons ont accepté ce projet de loi, car il est vrai que ce marché ne fonctionne pas et que les prix pratiqués en comparaison des prix français apparaissant en quatrième de couverture sont prohibitifs.

Tous les regards et espoirs se portent maintenant vers la Commission de la concurrence (Comco) : celle-ci avait en effet suspendu une procédure d’enquête qu’elle mène sur les diffuseurs du livre. La FRC espère vivement que la Comco viendra à bout de cette enquête rapidement et qu’elle permette de lutter contre le cartel existant des diffuseurs qui ne permet pas une concurrence saine en Suisse romande.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)