Article : Loisirs

Livre: l'occasion fait le laron

26.3.2009, Nadia Thiongane

Qui n'a pas dans sa bibliothèque des dizaines de livres ouverts le temps d'une lecture et dont le précieux contenu reste ensuite inexploité?



Troc, enchères, bouquineries, marchés leur donnent une seconde vie et permettent d’assouvir sa soif de lecture à moindre coût.

Acheter

Chaque ville ou presque a sa bouquinerie, son marché et des boutiques de seconde main (Terre des hommes, Emmaüs, Caritas, CSP). Une mine d’or pour ceux qui ont l’envie… et le temps de fouiner.

Vendre ou offrir

Les bouquinistes constituent leurs stocks en rachetant des livres d’occasion à des particuliers. Cela profite à d’autres tout en vous constituant un petit pécule. Idem pour les sites d’enchères en ligne (Ricardo, Ebay). Les livres n’y sont pas les objets les plus prisés, mais cela vaut la peine de tenter le coup. Sinon, surtout ne jetez pas ces ouvrages, mais donnez-les à Terre des hommes, Emmaüs ou aux bibliothèques, ou échangez-les avec vos amis.

Faire voyager les livres

Plus exotique: faire voyager les livres. Le procédé consiste à identifier chaque livre par le biais d’un code et de les disperser dans la rue, les bars ou les trains. On peut ensuite suivre leur trace sur Internet via www.bookcrossing.com (en anglais mais avec un réseau suisse).

>> Vous trouverez ici une sélection d’adresses de points de vente de livres de seconde main.

>> A lire aussi :

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)