Consultations politiques : Energie

Les petits producteurs d’énergie solaire désavantagés

Électricité

24.8.2016, Laurianne Altwegg / Un taux de rétribution trop bas risque de décourager les futurs producteurs d'énergie propre - Dr Ajay Kumar Singh / Shutterstock.com

Consultée sur les modifications de l'ordonnance sur l'énergie (OEne) et l'ordonnance sur l'approvisionnement en électricité (OApEl), la FRC s'inquiète d'une évolution qui revoit les taux de rétribution des futurs producteurs de courant solaire à la baisse.



Soutenu par la FRC, l’outil de la Rétribution à prix coûtant (RPC) a pour but de promouvoir la production d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables. Il consiste à couvrir la différence entre le coût de la production et le prix du marché dans le but de garantir aux producteurs de courant renouvelable un prix qui couvre leurs frais. Le fonds RPC nécessaire est alimenté par un supplément perçu sur le réseau de transport auprès de tous les petits consommateurs (1,3ct/kWh actuellement).

Régulièrement, les taux de rétribution dont bénéficient les producteurs doivent être revus en fonction de l’évolution des coûts de production et des prix du marché. Dans la situation actuelle, une réduction du taux de rétribution est globalement justifiée pour permettre le développement d’un maximum d’installations avec un minimum de moyens.

La baisse touchant les installations photovoltaïques est toutefois trop élevée et fait craindre que les petits producteurs ne puissent plus rentabiliser leurs installations. Cette situation désavantage clairement les petits consommateurs pour qui il ne sera plus attractif de devenir producteurs et qui ne peuvent ainsi pas bénéficier du fonds RPC qu’ils contribuent à financer via le supplément perçu sur le réseau de transport.

En effet, les coûts de référence sur lesquels est basée la diminution du taux sont trop bas, c’est pourquoi la FRC demande à ce qu’ils soient revus et adaptés en conséquence. Pour permettre aux petits producteurs de rentabiliser leurs installations, il est également indispensable que les recommandations de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) concernant les tarifs auxquels les entreprises électriques doivent rétribuer ce courant (tarifs de rachat) soient rendues contraignantes, ceci afin de forcer les entreprises électriques à les respecter.

Réponse complète de la FRC à la consultation sur la modification de l’OEne et de l’OApEl

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)