S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Plastique

L’envahisseur aux mille visages

Greenwashing

1.9.2015, Laurianne Altwegg – collaboration Nicolas Berlie / Photo: Jean-Luc Barmaverain

PET, PVC, polystyrène, bioplastiques: le consommateur ne sait plus reconnaître la matière à laquelle il a affaire, ni comment s’en défaire.



Un million de tonnes: c’est la quantité de plastique consommée chaque année en Suisse, selon l’Office fédéral de l’environnement. Et la part la plus importante (37%) est constituée par les emballages, dont la majeure partie auront une durée de vie de moins d’un an et finiront incinérés. Du point de vue des particuliers, chaque habitant consomme annuellement 28 kg d’emballages, selon SwissRecycling. Et il les paie deux fois: à l’achat puis à l’élimination.

De quoi s’interroger sur le gaspillage des ressources, qu’il s’agisse de celles de la planète ou de celles, financières, du consommateur. Pourquoi, dans une Suisse qui se veut championne du recyclage, existe-t-il de tels retards dans la mise en place d’un système de collecte national?

Le plastique ? Non, les plastiques !

Premier problème, il n’y a pas un plastique, mais une multiplicité de plastiques: il en existe plus de 5600 sortes, dont 99% sont fabriqués à partir de pétrole et de gaz naturel. Plus rares, certains sont fabriqués à base de matières végétales comme le maïs, la pomme de terre ou même l’éthanol de canne à sucre. Chaque plastique a des propriétés adaptées à son contenu, d’où la variété.

Bien sûr, il est impossible de reconnaître ces plastiques du premier coup d’œil. Le consommateur attentif aura toutefois remarqué que la plupart arborent un pictogramme composé d’un numéro entouré de trois flèches formant un triangle. A quoi fait référence ce logo, qui laisse penser, à tort, que la matière est recyclable? Il s’agit d’un système d’identification des résines développé par la Société de l’industrie plastique du Canada pour promouvoir le tri et le recyclage. Toutefois, repris en Europe, ce système ne signifie malheureusement pas que votre Commune collecte et valorise ces matières. Son apposition n’est même pas obligatoire.

Un parfum de «greenwashing»

Dans ce système de classification, les résines sont regroupées en sept familles de matières plastiques (voir encadré ci-dessous). Aux polyéthylènes, PVC, polypropylènes et polystyrènes, les plus répandus, il faut ajouter les bioplastiques ou plastiques bio-sourcés, issus de sources végétales, tel que le PLA (un polymère issu par exemple de l’amidon de maïs).

Ceux-ci sont aujourd’hui très tendance, mais génèrent-ils un réel progrès environnemental? Pas si évident, à en croire une enquête de nos confrères français de UFC-Que choisir. Non seulement ces matériaux sont en général mélangés avec du plastique issu de la pétrochimie (c’est le cas des bouteilles Volvic ou Vittel), mais leur bilan est en soi discutable. Si leur utilisation réduit la consommation de ressources non renouvelables et les émissions de gaz à effet de serre, leur production n’est pas pour autant indolore, puisqu’elle implique la réaffectation des sols, la ponction des ressources en eau et l’utilisation de pesticides pour traiter les cultures.

Pis, quand il est mélangé au pétrochimique, le bioplastique est recyclé dans les mêmes filières que les emballages issus du pétrole. Il n’est dès lors ni biodégradable ni compostable. Bref, on peut sentir là comme une odeur de greenwashing

Pour rappel, les seuls bioplastiques compostables et réellement biodégradables sont les sacs arborant au moins un des deux logos officiels et présentant un quadrillage blanc-vert sur toute la surface. A l’inverse, un sac dit «oxo-dégradable» est un plastique auquel ont été ajoutés des additifs qui accélèrent sa fragmentation. Jetés dans la nature, ces sacs deviennent invisibles mais des microparticules toxiques subsistent.

Composition: décryptez les sigles

L’emballage de votre gel douche est-il à classer dans la famille N° 4 ou N° 7? Impossible de le savoir d’un simple regard, d’autant que la classification autorise aussi les sous-groupes. Armez-vous d’une loupe et scrutez-le sous toutes les coutures! Si le sigle identifie le type de matière, il ne dit pas encore dans quelle filière le recycler.

PETPlastic-recyc-01---copieMatière la plus connue puisque la seule à faire l’objet d’une collecte séparée en Suisse; seules les bouteilles de boissons sont recyclées, alors que beaucoup d’autres emballages sont en PET (comme les barquettes).012-001-plastic---copie
PE-HDPlastic-recyc-02---copieCe matériau se rencontre surtout sous forme de bouteilles semi-rigides, souvent opaques, telles que bouteilles de lait, de jus de fruits, de lessive ou de shampoing. 012-002-plastic---copie
PVCPlastic-recyc-03---copieTrès utilisé dans la construction, notamment pour les tuyaux, les gaines électriques ou les cadres de fenêtre, mais aussi dans les jouets souples pour enfants (poupées) et les cartes de crédit. 012-003-plastic---copie
PE-LDPlastic-recyc-04---copiePlastique souple entrant dans la fabrication de toutes sortes de tubes (cosmétiques, colle, etc.). Compose également nos sacs-poubelles. 013-001-plastic---copie
PP Plastic-recyc-05---copieCe matériau permet de produire des objets en plastique dur tels que seaux ou meubles de jardin. Aussi utilisé pour conditionner les produits gras tels que le beurre ou la charcuterie. 013-002-plastic---copie
PSPlastic-recyc-06---copieIl existe trois types de polystyrène au moins: sous sa forme «cristal», il est cassant, du type boîtier pour CD; les gobelets de yogourt ou jetables sont en polystyrène «choc»; sa forme expansée (EPS) est connue sous l’appellation «sagex». 013-003-plastic---copie
OPlastic-recyc-07---copieO comme «OTHER». La septième famille comprend tous les autres types de plastiques, parmi lesquels on trouve les matières compostables ou issues de sources végétales comme le PLA. 013-004-plastic---copie

Lire aussi : « Une odeur de brûlé sur le plastique? »

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)