S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : E-santé

Quels sites pour une information médicale de qualité?

6.6.2017, Joy Demeulemeester / Photo: VGstockstudio/shutterstock.com

S’informer sur sa santé par internet est une saine pratique à coordonner avec son médecin.



Non, cela ne rend pas hypocondriaque de chercher sur internet des informations complémentaires sur un traitement, une pathologie diagnostiquée ou une technique opératoire. A condition toutefois de chercher aux bons endroits. Fort heureusement, les sites d’informations fiables se multiplient et ils sont utiles tant aux patients qu’aux professionnels.

Alors n’hésitez pas, surfez et parlez de vos découvertes avec votre médecin, en citant vos sources: on sait en effet aujourd’hui qu’un patient «informé» s’implique davantage dans le processus de soins. Et si la blouse blanche en face de vous devait souffrir d’un blocage égocentrique ou de paternalisme préhistorique, prescrivez-lui d’urgence une consultation du site medicalinfo.ch.

Cette plate-forme animée par Jean Gabriel Jeannot, médecin, est truffée de bons conseils et d’adresses de références (lire ci-dessous).

Parmi les sites entièrement fiables, il y a notamment celui de la librairie Cochrane. Destiné en priorité aux professionnels, il propose une immense base de données accessible gratuitement en Suisse sous cochrane.org/fr/evidence. Si vous souhaitez savoir, par exemple, si l’efficacité de l’acupuncture pour le traitement des migraines est avérée, ce site donnera une synthèse des études sur le sujet. Les réponses sont toujours nuancées, un peu complexes, mais offrent de solides informations aux patients experts.

Depuis quelques mois, Cochrane a également développé un prototype grand public de son site, en partenariat avec la FRC sur cochrane.unisante.ch. Elle fournit une sélection de 25 sujets (sur plus de 7000). Une source qui devrait amadouer même le plus récalcitrant des médecins au potentiel du patient «informé».

Cet article est paru dans FRC Mieux choisir sous le titre «Le web sur prescription médicale»

Conseils

Acquérir de bons réflexes

Jean Gabriel Jeannot est spécialiste en médecine interne et grand amateur de communication de qualité en médecine. Ses recommandations:

  • Internet ne remplace pas une consultation. Le web est un outil d’information, non de diagnostic; l’avis du médecin demeure essentiel.
  • N’utilisez pas Google! Les moteurs de recherche donnent des résultats de qualité trop variables. Les portails médicaux, en revanche, offrent des informations validées. Les premiers sites romands à consulter sont planetesante.ch, ciao.ch ou monenfantestmalade.ch. Visitez plusieurs sites, comparez et évitez les forums, sauf si le but est de vous faire peur…
  • Utilisez un site consacré à votre maladie. Par exemple, le site de la Ligue suisse contre le rhumatisme pour l’arthrose, celui de l’Association suisse du diabète pour le diabète, etc. Une astuce pour chercher: introduisez dans votre moteur de recherche le nom de votre maladie et le mot «suisse», ainsi vous trouverez des sites d’associations locales.
  • Méfiez-vous (quand même)! Demandez-vous toujours qui édite le site (médecin, patient, laboratoire, assurance, journaliste, etc.), si les auteurs sont indépendants et de quand date la publication.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)