S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Démarchage

Le filtrage des appels, seule mesure efficace

Télémarketing: appels indésirables

24.3.2014, Valérie Muster / Photo: Sébastien Féval

Alors que les courtiers en assurance sont les plus agressifs, la branche assouplit ses pratiques. Courage, bloquons!



Dernière réactualisation: le 16 avril 2015

En 2011, un accord signé par SantéSuisse interdisait le démarchage pour l’assurance de base. Un répit de courte durée pour les consommateurs: l’accord a été dénoncé en février 2014, suite à l’intervention de la Comco, qui y voyait une entrave à la concurrence.

Une nouvelle preuve que le filtrage technique des appels indésirables est la seule mesure efficace, en attendant un réveil politique et face à une justice impuissante. Depuis avril 2012, la FRC a enregistré plusieurs milliers de dénonciations pour non-respect de l’astérisque (via le formulaire en ligne frc.ch/denonciation-lcd). Or, dans la majorité des cas, les ministères publics saisis ont botté en touche, incapables de débusquer les fauteurs de troubles, des call-centers basés à l’étranger, notamment en Tunisie.

Katia fait le ménage

Pour autant, les dénonciations parvenues  n’ont pas été inutiles, puisque les numéros récoltés par la FRC alimentent les bases de données des filtres d’appels. En premier lieu, le boîtier Katia, commercialisé depuis février 2013 et jusque début 2015, par la société Yoocos à Renens (prix du boîtier: 99 francs) permet aux personnes dotées de cette appareil d’éradiquer une majorité d’appels non sollicités.  Katia nous livre quelques statistiques: les appels indésirables ont représenté 30% de tous les appels, et les numéros les plus hyperactifs sont répertoriés des centaines de milliers de fois, souvent reliés à des courtiers en assurances.

Des opérateurs rejoignent l’aventure

Comme  Katia n’est plus proposé à la vente en 2015, le blocage des appels a été repris par certains opérateurs. Le premier à s’être lancé est VTX en novembre 2013, suivi par Netplus une année plus tard. La FRC a également demandé en avril 2015 aux trois grands opérateurs qui sont Swisscom, UPC-Cablecom et Sunrise de mettre en place une telle solution.

Notons  la société VTX  permet  à ses clients d’écrémer les appels, en s’appuyant sur la liste de la FRC. Les clients qui ont souscrit à cette prestation gratuite s’évite des milliers d’appels, relève le codirecteur Francis Cobbi. Il ajoute que les appels indésirables se chiffrent par dizaines de milliers et se répartissent sur quelques milliers d’«heureux élus»:  Le nombre d’appels reçus en un mois pour une même personne pouvant aller jusqu’à 200!
Et le gagnant est…

Qui arrive en tête des stakhanovistes du démarchage? Les vendeurs de vin? De gelée royale? Sans surprise, la branche de loin la plus dénoncée est celle du conseil en assurance, notamment en assurance-maladie.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)