Article : Assurance-maladie

Parlons chiffres: le changement d’assurance, ça paie

Primes 2019

28.10.2014, Photo: Jean-Luc Barmaverain

Dans un système qui prône la concurrence, de solides économies sont à la clé pour qui ose migrer.



«Vous savez, je n’ai pas très envie de changer d’assurance car cela fait des années que je l’ai. Je n’ai jamais eu de problème et ils sont très aimables», nous confie une Genevoise d’un certain âge. En 2015 pourtant, si celle-ci reste fidèle à sa caisse, elle devra débourser plus de 700 francs par mois pour sa seule assurance de base car sa caisse sera malheureusement la plus chère du canton.

Seuls 10% changent de caisse

Pourtant, la retraitée pourrait réduire sa prime mensuelle de près de 200 francs rien qu’en migrant chez un autre assureur, tout en conservant le même modèle standard. Et l’économie s’élèverait à plus de 350 francs en optant pour le modèle le moins cher, à condition de consulter en premier recours son médecin de famille ou d’acheter ses médicaments dans une seule chaîne de pharmacies. Au total, c’est donc plus de 4000 francs que cette personne pourrait épargner l’an prochain!

Un statut quo bien cher payé et qui concerne la majorité des assurés puisqu’à peine 10% changent d’assurance-maladie. L’une des raisons souvent évoquées pour justifier cette sédentarité est l’avantage que soient groupés au sein d’une même compagnie l’assurance de base et la/les complémentaires privées. Alors qu’il est tout à fait possible de les désolidariser. Mais sur les 80% de personnes qui possèdent une complémentaire, seuls 10% ont leur assurance de base ailleurs.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre