Article : Cosmétique

Epilation: lampe flash pour institut à domicile

1.11.2016, Andrey_Popov/shutterstock.com

En théorie, les appareils à lumière pulsée permettent de se débarrasser des poils dérangeants. En pratique, il y a de grandes disparités.



Quitte à jouer les rabat-joie, autant le faire tout de suite. Alors oui, cette méthode d’épilation peut, en quelques mois et moyennant 200 fr. à 400 fr., offrir une belle réduction de la densité pileuse. Mais ses conditions d’utilisation sont extrêmement strictes. Et elle n’est de loin pas adaptée à tout le monde. Aux yeux lumineux de ces appareils, les peaux claires sont les plus engageantes et les poils foncés les plus alléchants. Les contrastes, ils adorent…

Pourquoi? Le rayon lumineux d’un épilateur à lumière pulsée s’attaque à la mélanine du poil, présente en plus grande quantité sur une pilosité foncée. La chaleur transmise détruit la racine des poils, qui sont supposés tomber et ne pas repousser. Pour vérifier les allégations des fabricants, nous avons soumis six appareils à 20 testeuses, toutes dotées de peaux claires et de poils foncés. Ces volontaires les ont utilisés de manière rigoureuse et régulière durant deux mois. A noter que chaque femme a utilisé les six épilateurs sur des zones délimitées de leurs jambes. Chaque appareil a donc été testé 20 fois. Les résultats s’avèrent vraiment convaincants avec les modèles Braun et Remington, premiers classés de notre test.

Pilule contraceptive prohibée

Une femme a présenté quelques irritations avec les appareils Philips et Remington. Aucune contre-performance n’a été observée pour les 19 autres. La nouvelle réjouit car, en 2012, nos confrères européens avaient relevé de nombreux effets indésirables (brûlures, urticaire, peau qui pèle) sur près de 30% des panélistes.

Parce que la lumière pulsée est interdite aux peaux bronzées, l’automne est la saison idéale pour initier un traitement d’épilation définitive. Mais le soleil n’est pas la seule contre-indication. Ce genre de produit ne doit en effet pas être utilisé sur des peaux tatouées, ou présentant des varices, des grains de beauté, des taches de naissance, des cicatrices. De plus, toute prise de médicament rendant sensible au soleil doit être prohibée. Et ils sont nombreux: pilule contraceptive, anti-inflammatoires, antihistaminiques, immunosuppresseurs… Une liste bien longue – et non exhaustive –, dont on lit le détail dans le mode d’emploi, qu’il s’agira de consulter scrupuleusement.

 

Mieux consommer

Le partage, une solution économique et écologique

Plus de 400 francs en moyenne pour un appareil de qualité, c’est un investissement important. Acheter à plusieurs un épilateur à lumière pulsée a deux avantages. S’il permet évidemment de réduire les frais, il offre aussi la possibilité d’utiliser l’épilateur au maximum de sa capacité. L’explication, en chiffres: le gagnant du test produit 120 000 flashs. Une séance d’épilation en nécessite au maximum 500. Il faut environ huit traitements la première année, pour seulement deux la seconde. Si on récapitule, on obtient: 500 x 10 = 5000 flashs pour une personne après deux ans de traitement. On est donc bien loin des 120 000 à disposition. Même utilisé par quatre individus, un épilateur a de longues années de vie devant lui. Alors oui, d’accord, partager un tel appareil requiert un tantinet d’organisation, mais ça en vaut nettement… le coût!

Découvrez notre test des lampes flash sur test.frc.ch

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre