Consultations politiques : Environnement

La FRC s’oppose à davantage de micropolluants dans l’eau du robinet

21.3.2018

Les consommateurs s’attendent à disposer d’une eau de boisson pure, sans résidus. Sachant que les micropolluants peuvent difficilement être traités par les Stations d’épuration, la FRC estime que la protection des eaux doit faire l’objet de mesures particulièrement strictes.



La FRC rejette ainsi largement la révision de l’Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux) soumise à consultation qui propose une augmentation des seuils actuellement autorisés dans les eaux de surface pour de nombreuses substances. Elle s’inquiète particulièrement de substances comme le glyphosate, pourtant considéré comme probablement cancérigène par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dont la valeur autorisée serait 3600 fois supérieure à la limite actuelle.  Introduire des valeurs limites plus élevées est contraire aux attentes des consommateurs et diminue la qualité garantie d’un aliment de base qui leur est précieux: l’eau du robinet.

Révision de l’ordonnance sur la protection des eaux OEaux: la prise de position complète de la FRC.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre