S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Bambou

La FRC fait retirer de la vente de la vaisselle pour bébés non autorisée

30.9.2021, Barbara Pfenniger

Depuis juin 2021, la vaisselle en plastique dite de «bambou» ne doit plus être vendue ni utilisée, car il n’est pas être exclu qu’elle transfère des substances toxiques – mélamine et formaldéhyde – aux aliments. Pourtant les magasins ne sont pas au courant et certains continuent de vendre ces articles.



La vaisselle en résine de mélamine-bambou est souvent instable et le risque qu’elle transfère des contaminants dans les aliments ou boissons des petits enfants est réel. Suite aux remarques de consommateurs – merci à eux! – et en complément aux contrôles des autorités cantonales sur place, la FRC est donc intervenue auprès des magasins suisses de puériculture qui vendent cette vaisselle pour les tout-petits sur internet. Les assiettes, bols et gobelets concernés s’appellent Cink, Ekobo, Nuby, Marcus&Marcus, Frank Fischer, Fresk, Sebra, Global Affairs, Petit Monkey, Premaman, Noukie’s, Nuage, Lama, Lässig, etc. Sept enseignes ont été contactées: Orchestra, Nuage, Mustik, My Snowflake, My Little Room, Drei-Käse-Hoch ainsi que Galaxus.

Des enseignes plus ou moins empressées de bien faire

Nuage a été le plus rapide à retirer les produits de la vente et à contacter son fournisseur. Une réaction exemplaire! D’autres, comme Galaxus ou encore My Little Room, sont les plus lents, ils ont mis dix jours de plus pour retirer les articles, trois pour le premier, treize pour l’autre, de leur site de vente. La FRC va contrôler que tout aura bien disparu. Un bon point, certaines marques comme Lässig ont désormais changé la composition de leurs produits et remplacent la poudre de bambou par de l’amidon ou de la cellulose. Cette vaisselle peut donc être vendue et utilisée, mais elle ne doit toujours pas être promue comme étant «durable», «écologique» ou «recyclable», car ce serait tromper le client.

L’information officielle circule mal

Aucune des entreprises n’était au courant que la vente de cette vaisselle en «bambou» n’était pas autorisée. L’information officielle n’était pas arrivée jusqu’à eux. Les propriétaires des petites boutiques regrettent d’avoir vendu ces produits à leur insu, mais elles sont inquiètes: le document des autorités ne dit pas si elles peuvent se retourner contre leur fournisseur. Des consommateurs ont également observé que d’autres magasins écoulaient vite ces articles en baissant les prix! Ce comportement est inadmissible: une perte financière ne justifie en rien de mettre la santé de qui que ce soit en péril.

La FRC a déjà mis l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) au courant de la situation. Pour accélérer le retrait d’articles douteux, la FRC va maintenant demander aux autorités de mieux communiquer aux entreprises et aux consommateurs les décisions importantes.

Les tasses à café aussi sont concernées

La FRC est également intervenue auprès de Nature & Découvertes afin que les tasses Chic Mic Bioloco soient retirées de la vente. Bien que le fournisseur ait transmis des résultats d’analyse rassurants pour ces tasses, leur vente est néanmoins interdite en Suisse et en UE. La plupart des objets transmettent davantage de substances indésirables après plusieurs utilisations. Le fournisseur indique que Brack vendrait aussi encore ce genre de tasse. La FRC va donc également intervenir auprès de ce magasin en ligne.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)