FRC Conseil : Assurance maladie

Complémentaires: jeune et sain, sinon rien!

2.6.2009

"Je vous fais part de mon étonnement quant à la réponse de mon assureur attitré depuis plusieurs années. En effet, j'ai essuyé un refus net à ma requête de conclure une assurance qui prenne en charge les médecines naturelles. A 59 ans, mon état de santé actuel est bon. Je n'ai par ailleurs aucune séquelle d'accident, ni de prédisposition à une maladie."



Seules les caisses maladie proposant l’assurance de base sont obligées d’accepter tout un chacun, quel que soit son état de santé. Concernant les assurances complémentaires, les assureurs peuvent choisir le type de profil qui leur convient: jeune, sportif, non-fumeur, etc. A partir d’un certain âge, ou après quelques ennuis de santé, même bénins, vous n’avez quasi plus aucune chance de conclure une assurance complémentaire. Toutefois, inutile de tricher en remplissant le questionnaire de santé, car vous commettriez une réticence (fausse déclaration sanctionnée par la loi sur le contrat d’assurance) en vous déclarant en meilleure santé que vous ne l’êtes. Aussi, avant de changer d’assurance complémentaire, veillez à vous assurer que la nouvelle caisse vous accepte et à respecter les délais de résiliation, qui ne sont pas les mêmes que pour l’assurance de base.

Valérie Muster

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)