Article : Subprimes

Lehman Brothers, historique de la faillite

21.4.2009

La FRC a ouvert en septembre 2008 une plateforme réservée aux personnes profanes en matière de finance qui ont perdu tout ou partie de leurs économies à la suite de la faillite de Lehman Brothers.



Ainsi, pour tenter de récupérer le capital investi dans un ou des produit(s) émis par la Banque Lehman Brothers, mais vendu par une banque suisse, les personnes inscrites à la plateforme disposent de l’aide de la FRC pour ce qui est de la logistique et d’un avocat genevois, Me Matteo Pedrazzini, pour les représenter devant les banques suisses.

Est principalement concerné par cette vente en masse, le Crédit Suisse dont les lésés représentent plus du 90% des personnes annoncées sur la plateforme FRC. UBS vient en deuxième position avec un taux inférieur à 10%, suivie de la Banque Coop et quelques autres banques mais de manière plus ou moins isolées.

Des nombreux témoignages qui nous sont parvenus et qui nous parviennent encore (environ 500), il est reproché aux banques qui ont vendu les instruments Lehman Brothers de l’avoir fait à un public non averti qui n’aurait jamais dû avoir ce genre de produit dans son portefeuille. Les informations transmises par le conseiller bancaire lors de l’achat desdits produits prêtent également à caution, selon les avis unanimes des personnes qui ont contacté la FRC.

>> Consulter le dossier consacré à Lehman Brothers

>> A lire également:

>> Vous souhaitez vous inscrire:

>> Vous êtes déjà inscrit sur notre plateforme:

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre