Article : Disco-soupe

Gare aux épluchures sur le dance-floor!

11.4.2014, N.B.

La première disco-soupe vaudoise était organisée jeudi 10 avril à Lausanne, avec la participation de la FRC. Au menu, côtes de beat et grosses légumes.



Les trentenaires se rappellent sûrement de Jayce et les Conquérants de la lumière, dessin animé des années 80 où les héros mettaient la pâtée aux méchants « Monstroplantes ». Or, ces « Monstroplantes », légumes difformes ou mal calibrés, étaient les stars de la première « disco-soupe » lausannoise, qui s’est déroulée hier à la Place de l’Europe.

Au son d’une musique entraînante, des dizaines de participants ont ainsi épluché et coupé en julienne carottes, pommes de terre et navets, tous recalés aux portes de la grande distribution. En tout, ce sont 100 kg de légumes qui ont été récupérés chez les producteurs, expliquait sur les ondes de la RTS Timothée Olivier, un des organisateurs de l’événement.

Phénomène venu d’Allemagne, visant à sensibiliser le public au gaspillage alimentaire, les disco-soupes sont notamment très populaires en France. Première sur le sol vaudois, la disco-soupe lausannoise était organisée conjointement par Slow Food et Unipoly, avec la participation de la FRC.

L’événement en images:

Voir aussi le sujet réalisé par la RTS:

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)