Article : Vêtement

Fiches détaillées des vide-dressing

En matière de vêtements, la FRC vous va comme un gant

16.3.2021

Tour d’horizon des plates-formes dédiées en Suisse romande.



Used-shop
Le dressing des blogueurs suisses

Alors qu’il était destiné à donner une deuxième vie aux vêtements des influenceurs lors de sa création, Used est désormais ouvert à tous… pour autant que l’anglais ne pose pas de problème, le site à l’intention des «cool people» mixant les deux langues.

Myprivatedressing
Une vaste communauté suisse

Trench Burberry et bottes Moncler prennent la poussière? Voilà «la solution Social Shopping» pour booster son budget: s’inscrire dans le club qui compte plus de 500 000 membres. Haut de gamme, simplicité et confiance sont visiblement mis en avant.

Monvidedressing
En toute simplicité

La page d’accueil n’est peut-être pas aussi engageante que d’autres, mais ce site suisse va à l’essentiel. On s’inscrit, on décrit l’article dont on désire se séparer plus ou moins en détail grâce aux catégories proposées, et c’est posté!

Helopop
L’outil genevois qui connecte les gens

Simple d’utilisation (inscription et publication), la plate-forme montre par contre quelques bugs, liens inexistants et blog datant de 2018, par exemple. Toujours active selon les dires de l’administrateur, elle fait plutôt office de lien entre usagers.

Frippie
Le petit nouveau bien de chez nous

«Donne du sens à ton shopping», telle est l’ambition de ce site bien léché qui ne demande qu’une rapide inscription avant de pouvoir créer sa propre boutique. Mis en ligne le 1er mars 2021, Frippie ne cumule certainement pas encore des milliers de membres, mais laissons le temps au temps!

Teorem
Start-up suisse aux 11 000 utilisateurs

Au contraire des sections colorées et léchées qu’on trouve ailleurs, ici, pas de chichi! Pour le vendeur préalablement inscrit, c’est une photo du produit, une description, une validation par l’équipe et c’est publié!

Depop
Le réseau social british de la fripe

Après inscription et connexion à son compte Paypal (obligatoire), l’utilisateur crée sa boutique et poste des photos en format carré. Les acheteurs peuvent filtrer par pays, mais aussi s’abonner au profil, liker, enregistrer pour plus tard. Une façon d’agir qui n’est pas sans rappeler Instagram.

Vestiairecollective
Glamour à la française

Kate Moss, Patricia Kaas, Rachel Weisz ont un commun d’y avoir vendu des habits. Créé en 2009 pour que les fashionistas du monde entier puissent se défaire de leur garde-robe luxueuse, le site accueille aussi bien la robe Prada que la blouse Zara. L’acquéreur peut heureusement filtrer par provenance.

Videdressing
Un .ch faux helvète

Présent dans sept pays, le site s’adresse clairement aux Français (prix en euros, livraison par Colissimo quand ce n’est pas en main propre). Il reste possible d’y vendre ses habits en tant que Romand, en étant sensible au fait que la cible ne sera pas forcément celle espérée.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre