FRC

Article: Loisirs

Festivals: du rock, de la soul, mais verts

2.8.2016, Laurianne Altwegg / Votre festival préféré a-t-il édité une charte de consommation durable pour l'événement? Shutterstock.com

Stars de l’été, les grands rendez-vous musicaux sont une activité prisée. Mais qu’en est-il de leur durabilité?

On connait les gobelets consignés  depuis belle lurette en Suisse, mais aussi ailleurs en Europe ou au Canada, pour limiter les déchets. Un effort payant puisqu’en 2015, Ecocup se targue d’avoir permis l’économie de 280 tonnes de verres jetables. En Suisse, rien que pour la musique, les festivals de l’été sont nombreux: pas moins de 200. Une raison suffisante pour faire fleurir les initiatives limitant leur impact environnemental et social. Tour d’horizon en quatre thèmes.

ÉLECTRICITÉ | Pas de show sans lumière ni son. Dans ce domaine, certains événements ont fait le choix de se fournir exclusivement en énergie verte, renouvelable et locale, et d’autres mettent en place un suivi précis de leur consommation afin de comprendre comment réduire leur consommation d’électricité sur le long terme.

DÉCHETS | Outre la mise en place des gobelets réutilisables, le tri est pratiqué partout, à la source (dans les bars) ou directement sur le site (points tri pour notamment le PET et l’alu). Le moyen permet de réduire les coûts liés aux incinérables. Ces stratégies sont souvent complétées par des campagnes de sensibilisation des festivaliers: un accent particulier est mis sur les mégots dans le but de laisser les sites aussi propres que possible au terme de l’événement et de limiter la pollution des sols ou des lacs environnants.

TRANSPORTS | Que ce soit pour assurer la sécurité des festivaliers ou pour limiter le trafic, certains vont jusqu’à offrir la gratuité des transports publics pour inciter au maximum le public à renoncer à la voiture. D’autres proposent aussi des parkings dédiés aux vélos. En complément, certaines manifestations encouragent également les stands de nourriture présents à acheter des produits locaux et de saison pour réduire l’écobilan des denrées. Un engagement qui fait recette puisque la carte des propositions change, elle aussi, peu à peu: plats végétariens, sans gluten pour ne citer qu’eux.

SANTÉ ET POLITIQUE SOCIALE | La plupart des festivals ont non seulement des partenaires présents pour prévenir les risques liés aux fêtes (tympans, drogue, alcool, MST), mais souvent aussi un accueil dédié aux besoins spécifiques (mobilité réduite, femmes enceintes, bébés et jeunes ados, etc.).

Et votre festival préféré, comment gère-t-il son impact environnemental et social? Observez et n’hésitez pas à l’inciter à faire mieux.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre