Article : Ecolo ou pas

Huile de coco plutôt qu’huile de palme? Écolo ou pas?

1.2.2024, Laurianne Altwegg

Régulièrement décriée pour sa contribution à la déforestation et son impact sur la biodiversité, l’huile de palme n’a plus la faveur de nombreux consommateurs. Certains se tournent vers des produits contenant de l’huile de coco comme alternative.



Cultivé depuis des siècles, le cocotier n’est en soi pas néfaste à l’environnement. Il offre traditionnellement un revenu à de nombreux agriculteurs dans le cadre de petites exploitations diversifiées, en particulier aux Philippines qui est le premier producteur mondial.

Tout comme pour l’huile de palme, le problème ne réside pas dans la plante mais dans la demande croissante du marché pour des matières grasses végétales bon marché. Elle pousse à intensifier la production et multiplier les monocultures de cocotiers. Or ce type d’exploitations impliquant l’emploi massif de produits chimiques est source de déforestation et de conditions de travail abusives; elle aggrave ainsi la disparition de la biodiversité.

Graphique production mondiale d'huile de palme et de coco

Des solvants pour maximiser le rendement

En outre, le rendement d’un cocotier étant bien inférieur à celui d’un palmier à huile (0,7 tonne d’huile de coco à l’hectare contre 3 tonnes pour celle de palme), remplacer l’un par l’autre serait pire du point de vue environnemental.

Enfin, l’huile de coco utilisée dans les produits industriels n’est pas un produit vierge extrait à froid, mais de l’huile de pulpe de coco séchée – ou coprah – au mode de production polluant et énergivore. Des solvants sont mêmes utilisés pour maximiser le rendement. Devant être épurée et raffinée pour être consommable, elle n’a plus ni goût ni qualité nutritionnelle. Reste que les industriels l’adorent pour l’onctuosité qu’elle amène au produit à moindre coût. Surtout, elle a meilleure réputation que l’huile de palme pour l’instant, donc nombreux sont ceux qui font le choix de la remplacer par la coco dans leurs recettes. Car oui, ils peuvent l’appeler coco: la loi n’oblige pas à préciser «coprah» sur l’étiquette…

Notre conseil: évitez l’huile de coco/coprah dans les produits industriels!

Retrouvez la série en vidéo sur notre compte Instagram.

Pour aller plus loin:

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)