S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Mobilité

Devenez les rois de la petite reine

Vacances d’été

1.7.2014, Pascal Vermot / Des stations de vélos en libre-service, on en trouve dans toute la Suisse romande. Photo:Peter Bernik/shutterstock.com

Pourquoi acheter un deux-roues lorsqu’on peut le louer? En été, il est même possible d’emprunter un vélo sans débourser un centime. Nos pistes.



Avec le retour des beaux jours, profiter de la mobilité douce est à la portée de toutes les bourses. La plupart des villes romandes mettent à disposition un service estival gratuit via leur participation à l’association Suisseroule (schweizrollt.ch). Moyennant une caution modique – 20 ou 30 francs en général – que l’on récupère une fois le véhicule rendu, l’utilisateur peut grimper quelques heures sur un vélo, à des conditions qui diffèrent selon la région où il se trouve.

De Genève au Valais

A Genève, 150 vélos sont mis gratuitement à disposition dans sept stations au centre-ville et sur les communes de Carouge et de Meyrin. Les cyclistes ne sont pas obligés de rendre le deux-roues à leur station de départ et le site geneveroule.ch renseigne sur les disponibilités des vélos en temps réel. A l’autre bout de la Suisse romande, Valaisroule (valaisroule.ch) ouvre ses stations à Sierre et à Port-Valais – dans le district de Monthey, au bord du lac Léman – chaque semaine, du mercredi au dimanche, de 9h à 18h. Le prêt est gratuit pour les balades de moins de quatre heures et avec un modèle de bicyclette classique, sous réserve du dépôt récupérable, de la présentation d’une pièce d’identité et de la signature d’un contrat de prêt.

Neuchâtel propose des forfaits estivaux de quatre heures pour 2 francs et le versement d’une caution. Pour leur part, La Chaux-de-Fonds et Le Locle ont choisi le système de vélos en libre-service Velospot (velospot.ch), avec des deux-roues accessibles 24 heures sur 24. L’usage est soumis à l’utilisation d’une carte journalière qui peut être achetée en ligne ou à un point de vente physique. Il faut compter 2 francs pour une durée de quatre heures ou 6 francs pour la journée. La présentation d’un document d’identité est de rigueur.

Vélos électriques à Lausanne

Pour les autres villes, dont Lausanne et Fribourg, d’autres solutions sont proposées. Publibike (publibike.ch), le réseau de vélos en libre-service, dispose de très nombreuses stations, ayant absorbé le réseau Velopass l’année dernière. Des cartes journalières (DayPass) à 10 francs ou de courte durée (QuickPass) à des tarifs variables sont nécessaires. Pour Lausanne, en plus de fonctionner comme station Publibike, la Maison du vélo prête des vélos électriques pour une durée de quatre heures.

Quant à Rent a Bike (rentabike.ch), il permet de réserver via internet un vélo de ville ou un vélo électrique, avec des stations situées principalement aux gares. Avantage de ce système: il est possible de louer un vélo à Fribourg et de le laisser dans une autre station, par exemple à Avenches. Pour un modèle classique, la location à la journée vous reviendra à 38 francs, contre 43 francs si vous déposez le véhicule dans une autre station. Il est possible de louer un vélo pour plusieurs jours, pour une longue randonnée par exemple.

Enfin, si vous désirez tester la location de vélos entre particuliers, le site 2EM (2em.ch) promet des tarifs de location «deux fois moins élevés que chez les loueurs classiques». Une bonne alternative si un de vos voisins s’est inscrit sur le site. L’offre reste cependant relativement confidentielle, et peu de vélos sont disponibles.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)